Agres­sion du TER à Cannes : sept ado­les­cents in­ter­pel­lés hier

Monaco-Matin - - Côte D’azur - K. J.

Il est 7h30, hier ma­tin, lorsque la po­lice in­ter­pelle sept ado­les­cents dans le quar­tier de Ran­guin, àCannes. Ils sont pla­cés en garde à vue, me­su­re­qui pour­rait être­pro­lon­gée ce ma­tin. Ces Can­nois âgés de 14 à 17 ans sont en­ten­dus par les po­li­ciers du com­mis­sa­riat deCannes dans le ca­drede l’agres­sion de plu­sieurs pas­sa­gers d’un TER sa­me­di der­nier en gare deCannes-Ran­guin ( lire nos édi­tions de di­manche et lun­di). Par­mi eux, cer­tains sont connus des ser­vices de po­lice. C’est d’ailleurs ce qui a fa­ci­li­té leur iden­ti­fi­ca­tion et leur in­ter­pel­la­tion. Leurs vi­sages avaient en ef­fet été re­pé­rés par les ca­mé­ras de vi­déo­sur­veillance de la ville. Sa­me­di soir, vers 18h30, les pas­sa­gers du TER nu­mé­ro 86048 par­ti de Vin­ti­mille, avaient vu dé­bar­quer une bande d’ado­les­cents cou­rant sur le quai. Une fois le train ar­rê­té, les jeunes, ar­més de bombes la­cry­mo­gènes, se­raient en­trés dans un wa­gon et au­raient ga­zé et frap­pé les voya­geurs. Cette agres­sion a fait trois bles­sés. Plu­tôt qu’une agres­sion gra­tuite, il pour­rait s’agir au­dé­part d’un rè­gle­ment de comptes entre bandes ri­vales. Une hy­po­thèse que les en­quê­teurs de­vront confir­mer ou pas.

(Pho­to Gilles Tra­ver­so)

L’agres­sion des pas­sa­gers du TER  avait fait trois bles­sés.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.