Des es­cro­que­ries aux cartes pré­payées à Men­ton

Monaco-Matin - - Côte D’azur -

Deux nou­velles plaintes ont été en­re­gis­trées au com­mis­sa­riat de Men­ton pour des es­cro­que­ries aux cartes pré­payées. De­puis des mois, des ai­gre­fins sé­vissent par té­lé­phone dans le dé­par­te­ment, choi­sis­sant le plus sou­vent des per­sonnes âgées re­pé­rées dans le bot­tin grâce à leurs pré­noms. Le scé­na­rio est connu mais les po­li­ciers et les gen­darmes ont du mal à iden­ti­fier ces in­di­vi­dus qui agissent sou­vent de­puis l’étran­ger. Dan­sun­pre­mier temps, une per­sonne se pré­sente au té­lé­phone comme étant un en­quê­teur. Il ex­plique à son in­ter­lo­cu­teur être sur la piste de mal­fai­teurs qui cher­chen­tà­pi­ra­ter sa carte ban­caire. Le dis­cours est bien ro­dé.

 dé­ro­bés en un coup de fil

Le mal­fai­sant pro­pose une so­lu­tion et in­vite sa vic­time à al­ler ache­ter, dans un bar­ta­bac par exemple, une carte pré­payée (type Pay­sa­fe­car­douPCS Mas­ter­card). L’ul­time étape consiste à se faire re­mettre les codes de la­di­te­carte avant d’in­ci­ter la per­sonne à dé­truire le moyen de paie­ment dé­fi­ni­ti­ve­ment. C’est pré­ci­sé­ment à ce mo­ment-là que le piège se re­ferme puisque grâce au code, l’es­croc se fait vi­rer l’ar­gent. Deux Men­ton­nais se sont ain­si fait dé­ro­ber 3828 eu­ros par un simple coup de fil. La di­rec­tion dé­par­te­men­tale de la sé­cu­ri­té pu­blique re­lance de­puis deux jours des mises en garde

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.