Les Aigles ont la guigne

Vain­queurs d’un seul de leurs onze der­niers matches de cham­pion­nat, les Ni­çois, en­core bat­tus hier par Epi­nal (3-4), ont, sans dé­mé­ri­ter, aban­don­né des points pré­cieux pour le main­tien

Monaco-Matin - - Sports - CH­RIS­TO­PHER ROUX

Entre équipes de fin de pe­lo­ton, le jeu des dif­fé­rences tourne sou­vent court. Maillots et ré­gions ont beauê­tre­dif­fé­rents, les­maux sont com­muns. Avant de s’af­fron­ter hier soir, Spi­na­liens et Ni­çois de­meu­raient gan­gre­nés par les manques de confian­ceet de réa­lisme, qui s’ac­com­pagnent d’er­reurs stu­pides et d’une flo­pée de dé­faites. Pour le Ga­myo comme pour les Aigles, l’ob­jec­tif était donc unique : sor­tir la tête de l’eau. Et pour évi­ter la noyade, les Vos­giens ont été meilleurs. L’en­tame est d’ailleurs vos­gienne. Ham­rak puis Ro­mand filent en pri­son en moins de cinq mi­nutes, les Spi­na­liens donnent des cha­leurs à Kho­ro­shun. Por­tés par 130 sup­por­ters, les hommes de Ba­rin fi­nissent par trou­ver la faille. Ar­ros­sa­me­na, en dés­équi­libre, trompe le por­tier russe. Cette ou­ver­ture du score in­quiète. Nice n’a ja­mais ga­gné après avoir concé­dé l’ou­ver- ture du score cette sai­son (dix­mat­ches­dans­cette confi­gu­ra­tion au coup d’en­voi, dix re­vers). Ce 0-1 pique Ma­con et sa bande. Les Ni­çois pro­fitent des pé­na­li­tés ad­verses pour se re­mettre d’aplomb. Epi­nal est friable. Les 21 buts en­cais­sés sur ses quatre der­niers dé­pla­ce­ments ne­doivent rie­nau­ha­sard. Ma­rion trouve La­che­ny qui éga­lise de près (1-1). Dans la fou­lée, sur une phase à 5 contre 3, Ham­pl dé­cale Ba­ja­runs pour le 2-1. Pro­blème, Kho­ro­shun, dans ses buts, n’a pas en­core le cos­tard du pa­tron. Le Cer­bère ni­çois laisse des rebonds. Et après deux doubles-pa­rades, Hor­de­la­lay cru­ci­fie Nice pour un énième puck re­lâ­ché (2-2).

Trois po­teaux pour Ro­mand

Un nul équi­table, qui au­rait pu bas­cu­ler si le po­teau de Ro­mand, quelques mi­nutes plus tôt, s’était trans­for­mé en 3-1. Sa­ta­nés dé­tails…

Les Aigles n’ont rien­pour eux. Et le vent ne tourne pas dans le T2. De plus en plus à l’aise dans sa ca­pa­ci­téà­mettre du tra­fic de­vant la cage ad­verse, le grand clas­sique de Ma­gnus, grâce, entre autres, au dé­mé­na­geur Ba­ja­runs, le NHCA se casse les dents sur Gi­rard ou ne cadre pas. Un temps fort­non concré­ti­sé qui se paie cash. Après un mon­tant tou­ché de chaque cô­té, Ham­rak re­passe par la case

pri­son. Cinq se­condes plus tard, Gu­tier­rez dé­vie un lan­cer et fait ex­plo­ser ses for­mi­dables sup­por­ters (2-3). Dans la ca­té­go­rie hold-up, Epi­nal joue les cracks. Sur­tout que l’an­cien Di­jon­nais re­met le cou­vert, sans guère plus de maî­trise, dans un T3 ten­du. Il net­toie la lu­carne de Kho­ro­shun pour s’ar­ro­ger le trophée d’homme du match (2-4). Nice vient de prendre un coup sur la ca­rafe mais ne

lâche rien. Ma­con ré­duit l’écart (3-4) puis Ro­mand frappe une 3e fois le mon­tant dans un mo­ney-time fou où le NHCA sort son gar­dien et Epi­nal manque le but vi­deà­deux re­prises par Bou­chard. Le pro­mu s’in­cline et laisse échap­per des points pré­cieux pour le main­tien. Nice n’est pas à la fête. A tout un­groupe de ne pas lâ­cher pour conju­rer le sort.

(Photo Jean-Fran­çois Ot­to­nel­lo)

Ro­main Car­pen­tier et les Ni­çois ont per­du pour la sep­tième fois de la sai­son sur la plus pe­tite des marges...

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.