Des­mi­grants s’in­vitent à la Fête de la Li­ber­té à Breil

Monaco-Matin - - Côte D’azur -

À l’oc­ca­sion de la Fête de la Li­ber­té, or­ga­ni­sée hier à Breil-sur-Roya, une cin­quan­taine de mi­grants ont ma­ni­fes­té, vers 15h30, pour de­man­der à ce qu’on leur vienne en aide. Sou­te­nus par les mi­li­tants de la val­lée de la Roya, qui conti­nuaient à leur ap­por­ter vê­te­ments et nour­ri­ture. « J’ai l’im­pres­sion d’être dans un film, té­moi­gnait l’une d’entre eux. Nous fai­sons la fête comme pré­vu, mé­lan­gés avec les mi­grants, mais nous sommes en­tou­rés de po­li­ciers. Ça a tour­né bi­zar­re­ment: nous étions sup­po­sés cé­lé­brer la li­ber­té, ré­sul­tat on est en­ca­drés. » En pa­ral­lèle sur Fa­ce­book, l’as­so­cia­tion « Roya ci­toyenne », com­po­sée de mi­li­tants des cin­q­vil­lages de la val­lée, ap­pe­lait « les pou­voirs pu­blics à se res­sai­sir, et prendre en charge les ré­fu­giés de­man­deurs d’asile. En par­ti­cu­lier les mi­neurs, mis en dan­ger par leur in­ac­tion. » Et d’ajou­ter: « Breil-sur-Roya et les ci­toyens so­li­daires ne peuvent as­su­mer cette crise hu­ma­ni­taire et po­li­tique qui s’ag­grave de jour en jour. » Cet­te­ma­ni­fes­ta­tion a pro­vo­qué l’in­di- gna­tion d’Eric Ciot­ti, dé­pu­té et pré­sident du con­seil dé­par­te­men­tal. « Une ma­ni­fes­ta­tion mu­si­cale et fes­tive à Breil-sur-Roya, au­to­ri­sée par le maire sans consul­ta­tion des forces de l’ordre com­pé­tentes, a été vo­lon­tai­re­ment dé­tour­née en ras­sem­ble­ment pro mi­grants par des ac­ti­vistes lo­caux. Je veux condam­ner fer­me­ment cette ini­tia­tive grave qui cherche à ins­tal­ler au coeur de nos vil­lages et au­mé­pris de la loi, près de 70 étran­gers sans titre ni droits. » Pour Eric Ciot­ti, « les as­so­cia­tions res­pon­sables de ces ac­tions doivent être pour­sui­vies et sanc­tion­nées pour le trouble à l’ordre pu­blic ma­ni­feste qu’elles ne cessent de gé­né­rer, après avoir dé­jà été à l’ori­gine, le mois der­nier, de l’édi­fi­ca­tion d’un camp illé­gal de clan­des­tins. L’élu ré­clame « une prise de conscience forte des plus hautes au­to­ri­tés de l’État. »

(DR)

Les mi­grants se sont ras­sem­blés pour de­man­der aide et jus­tice.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.