Vi­ve­ment di­manche pro­chain!

Monaco-Matin - - Côte D’azur - de Thierry Prud­hon

J’ai hâte! Hâte que la vé­ri­té du ter­rain, comme disent les spor­tifs, prenne en­fin le pas sur cette or­gie de son­dages dont on nous a abreu­vés de­puis des mois. Si be­soin était, l’élec­tion de Trump au­ra prou­vé qu’ils sont peu de chose. Le sort de la primaire de la droite ap­pa­raît ain­si plus in­dé­cis que ja­mais. Ni­co­las Sar­ko­zy, si cli­vant, a dans son jeu une carte maî­tresse : on l’aime ou on le dé­teste, mais ceux qui l’aiment sont ac­cros. En clair, rien ne pour­ra les dé­tour­ner des urnes. Alain Jup­pé, si fé­dé­ra­teur, sus­cite de son cô­té bien moins d’émoi. Il ras­sure, on le res­pecte, beau­coup voient en lui un op­por­tun bou­clier an­ti-Sar­ko. Mais il ne crée pas l’em­bal­le­ment. Il ne pos­sède pas ce ta­lent de ba­te­leur d’un Sar­ko­zy, d’un Ta­pie ou d’un Trump, propre à cha­vi­rer la rai­son. Bref, ceux qui l’es­timent plus qu’ils ne l’ap­pré­cient n’iront pas for­cé­ment vo­ter. Ajou­tons à ce­la l’éven­tuelle émer­gence d’un out­si­der et tout se­ra dit : rien n’est écrit.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.