L’an­thro­po­logue al­gé­rien Ma­lek Che­bel s’est éteint

Monaco-Matin - - France / Monde -

Dans les mé­dias comme dans ses livres, il était l’in­las­sa­bleet cha­leu­reux dé­fen­seurd’un « is­lam des Lu­mières ». L’an­thro­po­lo­guedes re­li­gions et psy­cha­na­lyste al­gé­rien Ma­lek Che­bel est dé­cé­dé, hieràPa­ris, d’un can­cer, à l’âge de 63 ans. « Ma­lek Che­bel, c’était l’is­lamdes Lu­mières et la mo­der­ni­té. Son oeuvre dit quel doit être notre ou­vrage : bâ­tir l’is­lam de notre temps » , a es­ti­mé le Pre­mier mi­nistre fran­çais Ma­nuel Valls sur Twit­ter, alors que les at­ten­tatsd­ji­ha­distes, com­me­ceux du 13 no­vem­bre­qui se­ront com­mé­mo­rés au­jourd’hui, ont re­lan­cé les dé­bats au­tour de la deuxième re­li­gion de France.

« Une perte pour les mu­sul­mans de France »

PourA­nouar Kbi­bech, pré­sident du Con­seil fran­çais du culte mu­sul­man (CFCM), sa dis­pa­ri­tion consti­tue « une grosse perte pour l’en­semble des mu­sul­mans de France » . Ma­lek Che­bel se­ra en­ter­ré en Al­gé­rie, où il était né en 1953, après pro­ba­ble­ment une cé­ré­mo­nieen ré­gion pa­ri­sienne de­main.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.