Éga­li­sa­tion si­gnée Ri­be­ri

Ni­co­las Vouilloz re­tar­dé d’em­blée (cre­vai­son), Bru­no Ri­be­ri ne s’est pas pri­vé de re­ve­nir à la hau­teur de son illustre ri­val au pal­ma­rès : trois vic­toires cha­cun

Monaco-Matin - - Sports - GIL LÉON

Dé­ci­dé­ment, ce duel bat de l’aile. Tué dans l’oeuf l’an der­nier, lorsque l’an­cien ca­dor du vo­lant de­ve­nu un in­ter­mit­tent du spec­tacle avait dé­cla­ré for­fait, mo­teur cas­sé la veille du dé­part, le match VouillozRi­be­riaen­core tour­né court, hier ma­tin. La faute, cette fois, à l’his­toire à la gomme ayant cou­pé l’élan de la 207 Su­per 2000 nu­mé­ro 3 dès la pre­mière épreuve spé­ciale ma­ti­nale du Ral­lye du Haut Pays Ni­çois. « Cre­vai­son à l’avant droit », ex­plique Ni­co­lasVouilloz, le hé­ros mal­heu­reux du jour, en­core écar­té d’em­blée de la lutte au som­met. « Face à Bru­no (Ri­be­ri) et sa Fies­ta R5, on sa­vait que la tâche s’avé­re­rait dif­fi­cile. Donc j’étais par­ti à toc! Hé­las, un tout pe­tit contact sur le bas­cô­té a en­dom­ma­gé la jante. Sanc­tion im­mé­diate! Dom­mage, car il ne s’agis­sait pas d’un vi­rage vi­cieux. Si c’était à re­faire, je ne chan­ge­rais pas ma tra­jec­toire d’un io­ta. Au­cun re­gret. »

Pneu à plat pour né­go­cier les trois der­nières bornes jus­qu’au­col du Sa­vel, le vain­queur des édi­tions 2011, 2012 et 2014, co­pi­lo­té par l’ami Franck Lions comme d’ha­bi­tude, pou­vait fai­reune

croix sur la passe de quatre. « De toute fa­çon, vu le dé­rou­le­ment de la suite, je pense qu’il se se­rait im­po­sé de jus­tesse » , lâche en­core le Peillois, fair-play, fi­na­le­ment 2e à 28’’9. « Moi, j’ai at­ta­qué

un max’, pour le fun. Lui, bien sûr, avec 30 se­condes d’avance dès le dé­but, il n’était plus dans le même état d’es­prit. » Ja­mais deux sans trois ! Après 2013 et 2015, Bru­no Ri­be­ri s’est donc em­pres­sé d’éga­li­ser en mar­quant à nou­veau le pal­ma­rèsde son em­preinte.

« Dom­mage pour la ba­garre »

« J’avais hâte de re­pas­ser la vi­tesse su­pé­rieure au vo­lant de cette Fies­ta » , ju­bile le jeune ré­sident mo­né­gasque, épa­tant 3e du Ral­lye Na­tio­nal Alpes d’Azur-St Laurent le mois der­nier sur une 208 R2. « Dom­mage pour la ba­garre. L’ho­ri­zon s’est dé­ga­gé plus vite que pré­vu et on a rou­lé avec une pe­tite marge de sé­cu­ri­té. » Ja­lon­né de deux vic­toires (Nice Jean-Beh­ra, Haut Pays Ni­çois) et d’une 2e place (Pays de Fayence), son ap­pren­tis­sage ex­press en mode R5 s’achè­ve­ra le 10 dé­cembre au Cas­tel­let (Ral­ly­cir­cuit). Ul­time échéance avant une cam­pagne 2017 am­bi­tieuse axée sur le cham­pion­nat et la coupe de France.

(Pho­to Jean-Fran­çois Ot­to­nel­lo)

Cinq mois après avoir rem­por­té le Ral­lye Nice Jean-Beh­ra, Bru­no Ri­be­ri et Florian Haut- La­bour­dette hissent leur Ford Fies­ta R au som­met du Haut Pays Ni­çois.

(Pho­to J.-F. O.)

Ni­co­las Vouilloz n’est plus in­vain­cu à Contes.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.