L’in­vi­té du club: Wa­can

Monaco-Matin - - L’économie -

« J’es­père ne pas être à la re­traite quand la ligne se­ra opé­ra­tion­nelle ! Je fais de­puis dix ans le tra­jet Nice- So­phia An­ti­po­lis et j’ai vu les condi­tions de tra­vail se dé­té­rio­rer en rai­son de l’au­to­route sa­tu­rée – pour ne pas dire à l’ar­rêt lors­qu’il y a un ac­ci­dent –, des trains qui sont blo­qués. Ce­la oc­ca­sionne du stress et une baisse de la pro­duc­ti­vi­té. Il faut trou­ver une so­lu­tion ra­pide ; c’est in­dis­pen­sable pour la sur­vie de la tech­no­pole. Notre agence de com­mu­ni­ca­tion re­crute dans tout le dé­par­te­ment, pour­tant   % des postes at­tri­bués le sont à des per­sonnes ve­nant de l’ouest du dé­par­te­ment car les Ni­çois ont peur de ve­nir à So­phia. C’est dom­mage. »

Em­ma­nuel Sou­raud, Wa­can.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.