En ligne !

Les tun­nels et ga­le­ries sou­ter­raines sont do­ré­na­vant cou­verts à  % par le ré­seau­mo­bile deMo­na­coTe­le­com. Et à  % en , pro­met l’opé­ra­teur.

Monaco-Matin - - La Une - JOELLE DEVIRAS jde­vi­ras@mo­na­co­ma­tin.mc

Une meilleure cou­ver­tu­re­mo­bile. Tout le monde la ré­clame. Et c’est bien nor­mal: s’il y a 10 % d’abon­nés en plus chaque an­née ( 36 000 clients mo­biles chez Mo­na­co Te­le­com), le tra­fic, lui, aug­mente de 50 % par an! Il est donc urgent, en per­ma­nence, d’of­frir une meilleure connexion. Or, coin­cée entre mer et mon­tagne, avec une ac­ti­vi­té in­tense dans les tun­nels et autres voies sou­ter­raines, avec des ma­ni­fes­ta­tions comme le Grand Prix qui dé­cuplent les be­soins, et avec, de sur­croît, des fron­tières où les usa­gers bas­culent en per­ma­nence entre les opé­ra­teurs fran­çais et mo­né­gasque, la Prin­ci­pau­té est consi­dé­rée comme le ter­ri­toire le plus com­plexe au monde après Hong Kong. Il faut donc sa­voir re­le­ver le dé­fi ! « Nous avons fait une re­fonte to­tale du ré­seau mo­bile, ex­plique Mar­tin Pe­ron­net, di­rec­teur gé­né­ral de Mo­na­co Te­le­com. Le plan a dé­mar­ré en juin et, après la phase de dé­ploie­ment, nous sommes main­te­nant ar­ri­vés aux ré­glages. Mais d’ores et dé­jà, les ré­sul­tats sont in­té­res­sants et il ne nous reste plus que quelques ré­glages. » D’ici à la fin de l’an­née, les tech­ni­ciens de l’opé­ra­teur mo­né­gasque doivent agir sur onze an­tennes. De pe­ti- tes per­tur­ba­tions sont donc pos­sibles… « Il faut que ça marche tout le temps et par­tout, ex­plique Pa­trick Bouf­fel, le di­rec­teur “réseaux et sys­tèmes” de l’opé­ra­teur. L’ob­jec­tif est de per­mettre aux clients de Mo­na­co Te­le­com de té­lé­pho­ner où qu’ils se trouvent. »

Moins de cou­pures, plus de da­ta

Cette an­née, une grosse par­tie de l’en­ve­loppe des dix mil­lions d’eu­ros d’in­ves­tis­se­ment a été consa­crée à l’amé­lio­ra­tion du ré­seau. Les ré­sul­tats com­mu­ni­qués par Mo­na­co Te­le­com sont en­cou­ra­geants: la cou­ver­ture 3G à l’in­té­rieur des bâ­ti­ments est pas­sée de 55 à 79 %, les cou­pures ont bais­sé d’un tiers, la qua­li­té des com­mu­ni­ca­tions est pas­sée en haute dé­fi­ni­tion, 70 % des tun­nels sont en­tiè­re­ment cou­verts en 3G. De plus, cer­tains quar­tiers ont une cou­ver­ture ren­for­cée, comme à Font­vieille, aux Bou­gain­vil­liers, à la Villa Pa­lo­ma, à l’hé­li­port, à Saint-Ro­man et à SaintC­harles. De même, la cou­ver­ture est amé­lio­rée dans les ga­le­ries et voies pié­tonnes sou­ter­raines, comme au centre com­mer­cial de Font­vieille, l’ac­cès au Mu­sée océa­no­gra­phique, la gare, etc. Mais se­lon la confi­gu­ra­tion des lieux, c’est par­fois presque im­pos­sible. Par exemple, dans les en­sembles im­mo­bi­liers Les Ta­ma­ris, L’Hé­lios et les Jar­dins d’Apol­line, la norme HQE im­pose un trai­te­ment qui stoppe les ondes. La seule al­ter­na­tive est alors d’ins­tal­ler des re­lais à l’in­té­rieur. Mar­tin Pe­ron­net et Pa­trick Bouf­fel veulent donc pour­suivre les ef­forts. « Nous vou­lons of­frir la 4G dans tous les tun­nels dé­but 2017 et cou­vrir tous les par­kings à l’ho­ri­zon 2018. » At­ten­tion, on va tes­ter…

(Pho­to Cy­ril Do­der­gny)

Les tun­nels et ga­le­ries sou­ter­raines sont do­ré­na­vant cou­verts à  %, se­lon Mo­na­co Te­le­com, et de­vraient l’être à  % d’ici à .

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.