Le Fair­mont ac­cu­mule les ré­com­penses

L’éta­blis­se­ment a été dis­tin­gué quatre fois ces der­nières se­maines par des prix im­por­tants dans l’in­dus­trie du tou­risme. De bon au­gure pour l’hô­tel qui tra­vaille à de nou­veaux concepts

Monaco-Matin - - La Une - CE­DRIC VERANY cve­ra­ny@mo­na­co­ma­tin.mc

Cer­ti­fi­cat d’ex­cel­lence pour Tri­pad­vi­sor, meilleur hô­tel avec spa de Mo­na­co se­lon World Tra­vel Awards, meilleur hô­tel de bord de mer en Eu­rope pour World Luxu­ry Ho­tel, cer­ti­fi­cat d’ap­pré­cia­tion de Skäl In­ter­na­tio­nal. En quelques se­maines, le Fair­mont Monte-Car­lo a to­ta­li­sé quatre prix dé­cer­nés par l’in­dus­trie du tou­risme. Si­tua­tion iné­dite pour l’éta­blis­se­ment qui en to­ta­lise une quin­zaine de­puis sa mue il y a huit ans. « Ces prix sym­bo­lisent la re­con­nais­sance de la clien­tèle et des pro­fes­sion­nels qui or­ga­nisent des évé­ne­ments dans notre hô­tel » , sou­ligne le di­rec­teur gé­né­ral, Xa­vier Ru­ge­ro­ni, fier « de l’en­ga­ge­ment des em­ployés et de leur tra­vail qui fait la force de notre éta­blis­se­ment » . Où no­tam­ment 32 % des sa­la­riés ont plus de dix ans de mai­son, ce qui est rare dans les­mé­tiers de l’hô­tel­le­rie. Et il l’as­sure, « com­mer­cia­le­ment, ces prix nous font nous dé­mar­quer de la con­cur­rence » . Un bo­nus au terme d’une sai­son es­ti­vale en de­mi­teinte. « Évi­dem­ment, l’at­ten­tat de Nice nous a ex­trê- me­ment mar­qués et a lais­sé un im­pact im­por­tant dans la fré­quen­ta­tion du mois d’août. Deux con­grès amé­ri­cains ont été an­nu­lés en der­nière mi­nute et beau­coup de clients ont choi­si de re­por­ter leur sé­jour. Mais les mois de sep­tembre et d’oc­tobre nous ont sur­pris po­si­ti­ve­ment. » No­tam­ment grâce au ma­riage in­dien, où près de 600 in­vi­tés étaient lo­gés au Fair­mont qui avait mo­bi­li­sé une cin­quan­taine de chefs in­diens dans une cui­sine éphé­mère pour nour­rir à leur goût leurs clients.

Cour­ti­sé pour le Grand Prix

Point fort aus­si de l’at­trac­ti­vi­té de l’hô­tel, le res­tau­rant No­bu, qui « est le plus grand suc­cès de la fran­chise en Eu­rope. Avec des taux de fré­quen­ta­tion équi­va­lents à ceux de Londres » . Cô­té nou­veau­tés, l’éta­blis­se­ment a choi­si de prolonger à l’an­née son Nik­ki Beach sur le toit ter­rasse de l’hô­tel. Tous les wee­kends, le brunch est ser­vi en plein air ou sur les fa- meux lits qui ont fait la si­gna­ture de cette marque, et qui sont chauf­fés ! On peut aus­si, au bar Sa­phir, dé­gus­ter au verre des grands crus d’or­di­naire ser­vis qu’en bou­teille. « Je crois que nous ré­pon­dons à la clien­tèle mo­né­gasque qui a en­vie de faire des choses dif­fé­rentes », note le di­rec­teur gé­né­ral. Au cha­pitre des pro­jets, Xa­vier Ru­ge­ro­ni ne dé­voile pas tout. Mais pro­met de la sur­prise pour le pro­chain Grand Prix. En mai der­nier, le Fair­mont avait ac­cueilli dans ses murs la dis­co­thèque 1 OAK où Jus­tin Bie­ber est ve­nu faire la fête. La fran­chise amé­ri­caine – pri­sée des stars – a pos­tu­lé pour rem­pi­ler au Grand Prix 2017. « Pour la pre­mière fois, nous avons re­çu trois autres pro­po­si­tions de marques im­por­tantes dans le do­maine de la fête pour in­té­grer notre éta­blis­se­ment en mai pro­chain. Notre ré­pu­ta­tion les a at­ti­rés. Ce qui est cer­tain, même si nous avons l’em­bar­ras du choix, c’est que nous nous po­si­tion­ne­rons à nou­veau avec une dis­co­thèque re­cen­trée pour cap­ter une clien­tèle top ni­veau. »

(Pho­to Jean-Fran­çois Ottonello)

L’hô­tel a no­tam­ment re­çu un cer­ti­fi­cat d’ex­cel­lence de Tri­pad­vi­sor, site in­ter­net ma­jeur dans l’in­dus­trie du tou­risme où les clients jugent les éta­blis­se­ments.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.