Ter­mi­ner en beau­té

L’équipe de France, lar­ge­ment re­ma­niée, va ten­ter de bou­cler avec brio contre la Côte d’Ivoire en ami­cal, ce soir à Lens, une an­née 2016 pour le moins faste

Monaco-Matin - - Sports -

Même si la ren­contre face aux cham­pionsd’Afrique est dé­nuée d’en­jeu, elle re­vêt une di­men­sion sym­bo­lique par­ti­cu­lière pour les Bleus. Il se­rait fâ­cheuxd’écor­ner le bi­lan re­mar­quable des der­niers mois, dont l’unique ac­croc est cette fi­nale de l’Eu­ro per­due contre lePor­tu­gal de Cris­tia­no Ro­nal­do (1-0 a.p.). Re­de­ve­nue une na­tion qui compte sur la pla­nète foot­ball (7e au clas­se­ment Fi­fa) et de nou­veau ré­con­ci­liée avec ses sup­por­teurs, la France se ver­rait bien éti­rer en­co­reun­peu plus cette douce eu­pho­rie, avant de re­prendre le fil de sa cam­pagne qua­li­fi­ca­tive pour le Mon­dial-2018, le 25 mars au Luxem­bourg. Le dé­mar­rage qua­si sans­faute des troupes de Di­dier Des­champs sur la route de la Rus­sie (1re place du groupe A, 3 vic­toires, 1 nul) dé­montre que l’hé­ri­tage de l’Eu­ro reste in­tact. Et que quelque chose a bel et bien changé chez les Bleus de­puis le fol été 2016. Le voyage à Lens est jus­te­ment l’oc­ca­sion de par­ta­ger cet état de grâce avec les fans en pro­vince et de com­mu­nier avec le pu­blic dans un contexte apai­sé, sans la pres­sion ni le stress d’un match of­fi­ciel. Les spec­ta­teurs de Bol­laert de­vront tou­te­fois s’y faire : ils ne de­vraient pas aper­ce­voir tous les ti­tu­laires ha­bi­tuels au coup d’en­voi. Après avoir­mo­bi­li­sé ses cadres de­puis sep­tembre pour les ren­contres qui comp- tent, Des­champs de­vrait pro­fi­ter de cet ami­cal de fin d’an­née pour of­frir du temps de jeu à ses rem­pla­çants.

En­jeux pour Ga­mei­ro et Digne

Il man­que­ra aus­si du monde chez les Ivoi­riens (Ger­vin­ho, Bailly, Se­ri), or­phe­lins de l’em­blé­ma­tique Yaya Tou­ré, re­trai­té in­ter­na­tio­nal, mais les Elé­phants ont une CANà pré­pa­rer (14 jan­vier-5 fé­vrier au Ga­bon) et ils ne pren­dront pas ce duel avec les vice-cham­pions d’Eu­rope à la lé­gère. Les ré­ser­vistes fran­çais lan­cés dans le bain à Bol­laert de­vront avoir le même état d’es­prit. Des­champs n’est pas du genre à ac­cep­ter le moindre re­lâ­che­ment, même pour un ami­cal, et at­tend que les dou­blures vien- nent ti­tiller les joueurs dé­jà ins­tal­lés. Ke­vin Ga­mei­ro au­ra ain­si une nou­velle op­por­tu­ni­té d’as­seoir sa lé­gi­ti­mi­té au sein du groupe. Au­teur d’un dou­blé le mois der­nier face à la Bul­ga­rie (41) et co­équi­pier d’An­toine Griez­mann à l’At­lé­ti­co Ma­drid, l’an­cien joueur du PSG a prou­vé qu’il était com­pa­tible avec la star fran­çaise. ‘‘Gri­zou’’, tou­ché au pied gauche, est ren­tré en Es­pagne mais pour Ga­mei­ro, il s’agit de ve­nir me­na­cer Oli­vier Gi­roud, en dif­fi­cul­té à Ar­se­nal et frus­tré contre la Suède (2-1), pour le poste d’avant-centre N.1. Les jeunes (Fe­kir, Dem­bé­lé, Le­mar, Ra­biot) de­vraient aus­si pou­voir se mon­trer, au coup d’en­voi ouen­cours de ren­contre, afin de prendre date pour l’ave­nir. Il se­ra éga­le­ment in­té­res­sant de voir comment se com­porte Lu­cas Digne. En rap­pe­lant le vé­té­ran Pa­trice Evra (35 ans) après la bles­su­rede Lay­vin Kur­za­wa, Di­dierDes­champs a si­gni­fié le peu de cré­dit qu’il ac­cor­dait à l’ar­rière gauche du FC Bar­ce­lone. En­fin, Steve Man­dan­da se­ra le gar­dien de l’équipe de France, et non l’ha­bi­tuel ti­tu­laire Hu­go Llo­ris.

A h sur TF

✔ France : Man­dan­da – Si­di­bé, Ra­mi, Va­rane (cap), Digne– Kan­té, Pog­ba, Ra­biot – Dem­bé­lé, Ga­mei­ro, Payet Sé­lec­tion­neur : Di­dier Des­champs

✔ Cô­ted’Ivoire: Gbo­houo- Au­rier, Ko­né, Ka­non,Trao­ré- Kes­sié, Dié(cap.), N’Gues­san - Kod­jia, Sio, Ka­lou Sé­lec­tion­neur : Mi­chel Dus­suyer (FRA)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.