FED CUP Mau­res­mo dit stop

Monaco-Matin - - Sports -

Amé­lie Mau­res­mo a an­non­cé hier qu’elle était en­ceinte et qu’elle quit­tait pour cette rai­son, son poste de ca­pi­taine de l’équipe de France de Fed Cup au len­de­main de la fi­nale per­due (3-2) contre les Tchèques à Stras­bourg. « J’at­tends mon deuxième en­fant pour avril et avec les dates de la Fed Cup, qui se joue en fé­vrier et avril, c’était im­pos­sible » , a dé­cla­ré l’exN.1mon­diale lors d’une­con­fé­rence de pres­seàRo­landGar­ros. Âgée de 37 ans, Mau­res­mo était en poste de­puis 2012et a fait re­mon­ter l’équipe de la deuxième di­vi­sion à la fi­nale. « Çan’a rien à voir avec le ré­sul­tat de ce week-end ni avec un quel­conque dé­sac­cord avec les filles, c’est sim­ple­ment que ce se­rait concrè­te­ment im­pos­sible de conti­nuer » a-t-elle ex­pli­qué. La cham­pionne deWim­ble­don (2006) a don­né nais­sance àun fils en août 2015. En­traî­neur à l’époque d’An­dy Mur­ray, elle avait alors­mis son ac­ti­vi­té entre pa­ren­thèses pen­dant quelques mois, pour la re­prendre dé­but 2016.

« Elles ne s’y at­ten­daient pas »

Sa col­la­bo­ra­tion avec l’Écos­sais, la pre­mière d’une femme avec un joueur pro­fes­sion­nel, s’est ar­rê­tée en mai der­nier. Mau­res­mo aex­pli­qué­qu’elle avait an­non­cé sa dé­ci­sion hier ma­tin seule­ment à ses joueuses, Ca­ro­line Gar­cia, Kris­ti­na Mlade- no­vic, Ali­zé Cor­net et Pau­line Par­men­tier. « C’était un peu bru­tal pour elles ce ma­tin. Elles ne s’y at­ten­daient pas. Il y avait beau­coup d’émo­tion. Leur pre­mière ré­ac­tion a été d’être contentes, elles sont ve­nues m’em­bras­ser, et puis après c’était un peu plus dur », a re­con­nu l’ex-ca­pi­taine. A son poste, elle a réus­si à ti­rer le meilleur de ses joueuses, en par­ti­cu­lier Ca­ro­line Gar­cia et Kris­ti­na Mla­de­no­vic, qui sont par­ve­nues àbattre des joueu­ses­mieux clas­sées qu’elles. La Fran­cea­dis­pu­té le wee­kend der­nier sa pre­mière fi­nale de­puis 2005. Elle ne s’est in­cli­née qu’au der­nier match, le double, face aux Tchèques, ti­trées cinq fois en six ans.

« Une aven­ture ex­tra­or­di­naire »

« L’aven­ture a été ex­tra­or­di­naire. Nous sommes pas­sées par des mo­ments dif­fi­ciles. Les ob­jec­tifs com­muns sont de­ve­nus de plus en plus am­bi­tieux à chaque sai­son, c’est ce que j’avais en­vie de don­ner aux filles » , a dit Mau­res­mo. L’ex-ca­pi­taine n’adon­né au­cune in­di­ca­tion sur la per­sonne qui pour­rait lui suc­cé­der. « Ce n’est pasà­moi de prendre la dé­ci­sion. C’est aux filles d’en par­ler, de voir quel pro­fil elles veulent, quel mode de fonc­tion­ne­ment. C’est dif­fi­cile à pré­pa­rer dans la me­sure où elles n’étaient pas au cou­rant et où je ne vou­lais pas que ça se sache » , a-t-elle dit.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.