An­tho­ny De­lon en plein th­riller

Fic­tion L’ac­teur in­ter­prète un mys­té­rieux chi­rur­gien dans le po­lar Al­liances rouge sang, ce soir sur France 3

Monaco-Matin - - Détente - PROPOSRECUEILLISPAR ÉLISABETHPERRIN

An­tho­ny De­lon est au coeurd’Al­lian­ces­rouge

sang, sur France 3, une fic­tion de Marc An­ge­lo qui se dé­rou­le­dan­su­ne­pro­prié­téde Mar­seilleoù, ilya­qua­ran­teans, Alain De­lon et Jean-Paul Bel­mon­do tour­naient « Bor­sa­li­no ». Un­pre­mier thril­ler­pour ce beau té­né­breux aux yeux verts qui est en­tou­ré de Bar­ba­ra Ca­bri­ta, Ma­cha Mé­ryl et Guillau­meC­ra­moi­san. Pou­vez­vous­nous­par­lerde votre rôle?

Je joueun­pa­tron­de­cli­ni­queà la­per­son­na­li­téam­bi­guëet com­plexe­quié­pou­seune in­fir­mière d’ori­gi­ne­mo­deste, au­grand­dam­de­sa­mère. Quan­don­re­trou­ve­sa­pre­mière fem­meas­sas­si­née, les soup­çons­se­portent sur lui. Qu’est­ce­qui­vou­sa­sé­duit dans­ces­cé­na­rio?

C’est la­pre­mière fois­queje joue­dan­sun­thril­ler. Un­vrai sus­pense qui­vous­tien­ten ha­leine, d’au­tant plus­quele réa­li­sa­teurMarcAn­ge­lo­vou­lait un­fil­mé­pu­ré­pour­quele té­lé­spec­ta­teur se­fas­se­sa pro­prei­dée, don­cé­co­no­meen mots. Onsent le­dan­ger­jus­qu’à la fin, to­ta­le­ment in­at­ten­due. On­ne­vou­sa­vait­pas­re­vu de­puis la­sé­rieIn­ter­ven­tions…

TF1l’a ar­rê­téeet­çam’ava­lu dix­huit­mois­de­pla­card… Ça fait­du­bien­de­re­com­men­cerà tour­ne­ra­ve­cu­ne­fic­tion com­me­celle­ci, qui­me­per­met de­mon­tre­rau­tre­cho­se­quece que­je­sais faire. Eta­ve­cune par­te­nai­reaus­si­con­cen­trée et gé­né­reu­se­queBar­ba­raCa­bri­ta. D’au­tres­pro­jets?

Je­pen­seen­trer­dan­sune deuxiè­me­phase pro­fes­sion­nelle. J’ai­beau­coup ré­flé­chi. Si jen’étais­pas­cer­tain que­le­meilleur­soi­tà­ve­nir, je n’au­rais­pas­con­ti­nué. Mais j’ai ce­sen­ti­ment ir­ra­tion­nel qu’après­tren­teans­de­car­rière, les tren­teà­ve­nir­se­ront les meilleures. J’aiaus­si­dé­ve­lop­pé une­sé­riea­vec les­cé­na­riste qué­bé­coisMar­celBeau­lieu ( Fa­ri­nel­li). J’aien­vieaus­side re­tra­vaille­ra­vec Jean­Marc Au­clair, le­pro­duc­teur­dece th­riller… Qu’ai­me­riez­vous­jouer?

Des­per­son­nages bri­sés, contra­dic­toires, an­crés­dans­la réa­li­té. Met­treà­pro­fit­ceque j’ai­vé­cu, com­pris et­pa­sen­core puex­pri­mer. Surles re­la­tions hu­maines, les­couples. Sur­les­rap­ports­père/fils? Non.(Sou­rire.) Mais­sur les peurs d’au­jourd’hui. Des su­jets ac­tuels. J’ai­me­rais as­sez­re­faire du­théâtre. Pour­le­mo­ment, c’est­ma­soeur­quien­fait beau­coup. Vo­tre­frère, Alain­Fa­bien, a jouéaus­si­dansCa­pi­taine

Mar­leau…

J’aien­ten­du­di­re­qu’il était in­té­res­sant. Je crois­qu’ilse cherche. Il est­man­ne­qui­naus­si.

An­tho­nyDe­lon: « J’ai­ce­sen­ti­men­tir­ra­tion­nel­qu’après tren­teans­de­car­rière, les tren­teà ve­nir­se­rontles meilleures. J’ai­me­rais­jouer­des­per­son­nages bri­sés, contra­dic­toires ».

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.