Oba­ma met en garde contre la mon­tée des na­tio­na­lismes

Monaco-Matin - - Monde -

Pour son der­nier voyage au­près d’une Eu­rope ébran­lée par l’élec­tion de Do­nald Trump, Ba­rack Oba­ma l’a in­vi­tée, hier, à Athènes à être « forte et unie », tout en met­tant en garde contre la­mon­tée des na­tio­na­lismes. « Nous pen­sons qu’une Eu­rope forte, pros­père et unie n’est pas seule­ment bon­ne­pour les peuples d’Eu­rope, mais bonne pour le monde et bonne pour les Etats-Unis » , a dé­cla­ré le pré­sident amé­ri­cainà­son ho­mo­logue grec Pro­ko­pis Pav­lo­pou­los. Le Pré­sident sor­tant a mis en garde contre « la­mon­téed’une sorte de na­tio­na­lisme som­maire, d’iden­ti­té eth­nique ou de tri­ba­lisme construit au­tour de la no­tion de“nous” et “eux”», évo­quant tant l’élec­tion de M. Trump que le Brexit et la pla­ceoc­cu­pée en Fran­ce­par le Front na­tio­nal.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.