Une ren­contre im­pro­bable TOUR DE FRANCE

Monaco-Matin - - Détente - C. C

dra­ma­tique. Notre avis: De Ra­chid Djaï­da­ni (France). Avec Gé­rard De­par­dieu, Sa­dek, Louise Grin­berg. Du­rée: h. Genre: co­mé­die Far’Hook (Sa­dek) es­tun­jeune rap­peur de 20 ans. Après un rè­gle­ment de compte, il est obli­gé de quit­ter Pa­ris pour quelque temps. Son pro­duc­teur, Bi­lal (Ni­co­las Ma­ré­theu), lui pro­pose de prendre sa place et d’ac­com­pa­gner son père Serge (Gé­rardDe­par­dieu) fai­re­le­tourdes ports de France sur les traces du peintre Jo­seph Vernet…

Re­mar­qué à la Quin­zaine des réa­li­sa­teurs avec Ren­gaine, Ra­chid Djaï­da­ni s’at­ta­chait dé­jà, en 2012, àrap­pro­cher les com­mu­nau­tés. Une thé­ma­tique que l’on re­trouve au cours­de­son Tour de France dans le­quel il em­barque Gé­rard De­par­dieu et le rap­peur Sa­dek, le temps, non pasd’une his­toire d’amou­ren­treun­black et une Magh­ré­bine, mais d’une ami­tié nais­sante en­treun­beur et un­blanc. Ty­pi­que­ment, les pré­ju­gés du dé­but laissent peu à peu place à la ten­dresse et à l’ac­cep­ta­tion de l’autre. Sous la forme d’un­road­mo­vie pas­dé­sa­gréable dans les si­tua­tions ren­con­trées, avec no­treGé­gé na­tio­nal qui fait son ké­ké sur La Mar­seillaise, le bon es­prit pré­do­mine et fait ou­blier la toile de fond, un th­riller fai­blard, pré­tex­te­pour re­lier ces deux­per­son­nages op­po­sés... Le choc des cultures est tel qu’il en­de­vient sté­réo­ty­pé et ap­puyé sur des dis­cours ra­bat­tus, fa­ciles, tout comme la ré­con­ci­lia­tion fi­nale. Un manque de fi­nesse et d’ana­lyse dans le dis­cours qui em­pêchent ce voyage du nor­dau­sud, jus­qu’à Mar­seille, de dé­pas­ser le stade de film­sym­pa­toche qui a, en plus, le tort de dé­bar­quer après Saint-amour, où l’ac­teur des Val­seuses par­cou­rait dé­jà l’hexa­gone en com­pa­gnie de Vincent Lacoste et Be­noit Poel­voorde. Pé­riple dé­ca­lé où il ex­cel­lait.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.