PLA­NÉ­TA­RIUM

Monaco-Matin - - Détente - Ph. D

Du­rée:  h . Genre: drame. Notre avis: De Re­bec­ca Zlo­tows­ki (France). Avec Na­ta­lie Port­man, Li­ly-Rose Depp, Em­ma­nuel Sa­lin­ger.

Pa­ris, fin des an­nées 30, Kate et Lau­ra Bar­low, deux mé­diums amé­ri­caines, fi­nissent leur tour­née mon­diale. Fas­ci­né par leur don, un cé­lèbre pro­duc­teur de ci­né­ma, An­dré Kor­ben, les en­gage pour tour­ner dans un film ex­pé­ri­men­tal.

Re­mar­quée (à Cannes no­tam­ment) avec Belle Épine et Grand Cen­tral, ses deux pre­miers longs mé­trages, Re­bec­ca Zlo­tows­ki en­tame, à 36 ans, une car­rière in­ter­na­tio­nale avec ce troi­sième filmd’une am­bi­tion folle, qui réunit Na­ta­lie Port­man (pour son pre­mier film fran­çais de­puis Leon…) et Li­lyRo­seDepp(va­leur mon­tante des deux cô­tés de l’At­lan­tique). En moins de deux heures, la réa­li­sa­trice par­vient à ra­con­ter le des­tin­sin­gu­lier (et vé­ri­table) de ces deux­soeurs, les liens étranges qui les unissent, leurs ri­va­li­tés amou­reuses, la mon­tée du­na­zis­meet les trans­for­ma­tions de l’in­dus­trie ci­né­ma­to­gra­phique avant-guerre. Rien que ça! Vi­suel­le­ment, le film est une splen­deur (les sé­quences sur la Côte d’Azur, entre autres, sont­ma­gni­fi­que­ment pho­to­gra­phiées). Il ne pèche au fond que par son trop-pleind’am­bi­tion, qui le rend un peu trop dense, li­mi­te­her­mé­tique, comme peut l’êtreun­cer­tain PaulT­ho­mas An­der­son( The Mas­ter, en par­ti­cu­lier). La com­pa­rai­son si­tue le ni­veau où joue dé­sor­mais la réa­li­sa­trice fran­çaise: dans la cour des plus grands.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.