Hu­mour et sor­cel­le­rieàNew-York LES ANI­MAUX FAN­TAS­TIQUES

Monaco-Matin - - Détente - C. C

De Da­vid Yates (États-Unis, Grande-Bre­tagne). Avec Ed­die Red­mayne, Ka­the­rine Wa­ters­ton, Dan Fo­gler. Du­rée:  h . Genre: aven­ture. Notre avis : 1926. Nor­bert Dra­gon­neau rentre d’un pé­riple à tra­vers le monde où il a ré­per­to­rié un bes­tiaire de créa­tures fan­tas­tiques. Avant de lais­ser l’une d’entre elles, l’oi­seau géant, Frank, en Ari­zo­na, il fait une courte halte àNew York. Une suc­ces­sion d’évé­ne­ments et de ren­con- tres inat­ten­dus me­na­çant le monde de la ma­gie pro­longent son sé­jour…

70 ans avant les ex­ploits d’Har­ry Pot­ter, il y avait Nor­bert Dra­gon­neau. Et ce n’est pas un ha­sard si l’en­fant à lu­nettes ap­pre­nait par coeur ses ré­cits de sor­cier ac­com­pli. Son pré­dé­ces­seur ex­celle, en ef­fet, dans l’art de la ba­guette et ne se­prive pas d’user de ses pou­voirs pen­dant plus de deux heures. En plus de faire va­loir sa propre per­son­na­li­té. Le dos voû­té, l’air ju­vé­nile, in­tel­li­gent mais peu dis­cret mal­gré d’in­dé­niables ef­forts, Ed­die Red­mayne (ac­teur os­ca­ri­sé pour Une mer­veilleuse his­toire du temps) est un guide mer­veilleux. A la tête d’un qua­tuor ra­fraî­chis­sant, com­plé­té par deux belles sor­cières et un hu­main ron­douillet, il em­barque le spec­ta­teur à la dé­cou­verte d’un New York mys­té­rieux et bru­meux, uni­vers riche propre à l’aven­ture et non dé­nué d’hu- mour. Moins vir­tuose qu’un Tim Bur­ton, Da­vid Yates a néan­moins le­mé­ri­te­de­con­naître, de­puis ses quatre adap­ta­tions d’Har­ry Pot­ter, l’uni­vers de J.K Row­ling sur le bout des doigts. Cette der­nière réus­sit, pour sa part, son pas­sage du ro­man au scé­na­rio avec un ha­bile mé­lange entre psy­cho­lo­gie et ac­tion. Spec­ta­cu­laire, mais pas trop, le bes­tiaire est une franche réus­site vi­suelle. Le de­si­gn de chaque bes­tiole a fait l’ob­jet d’un soin par­ti­cu­lier. Men­tion spé­ciale à Dé­mon­zé­mer­veille, un oi­seau géant à six ailes et aux ser­pents bleus qui s’agran­dissent ou ré­tré­cissent à vo­lon­té. Mar­qués par une en­vied’abor­der des thé­ma­tiques plus sé­rieuses telles la pro­tec­tion des es­pèces en voie de dis­pa­ri­tion, la mal­trai­tance des en­fants ou la peur de l’autre, ces ani­maux fan­tas­tiques, en plus d’être bour­rés de ré­fé­rences, prennent di­gne­ment la re­lève des aven­tures vé­cues par l’en­ne­mi ju­ré de Vol­de­mort. De­quoi en­vi­sa­ger les mul­tiples suites se­rei­ne­ment (il y au­ra en tout cinq épi­sodes). Oui, pour l’heure, la ma­gie opère tou­jours et les bases sont pro­met­teuses.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.