Laï­ci­té­dans les can­tines : le rap­pel à l’ordre d’Eric Ciot­ti

Monaco-Matin - - Côte D’azur Carnet - TH. P.

Le pré­sident du Dé­par­te­ment, Eric Ciot­ti, vient d’adres­ser un cour­rier aux prin­ci­paux des col­lèges pu­blics des Alpes-Ma­ri­times ( 1), pour leur rap­pe­ler les règles en vi­gueur en ma­tière de laï­ci­té dans les can­tines. Dé­plo­rant « la hausse in­édite des re­ven­di­ca­tions com­mu­nau­ta­ristes et re­li­gieuses » , Eric Ciot­ti leur in­di­queque « la can­tine sco­laire, par­tie in­té­grante de l’Ecole de la Ré­pu­blique, n’est pas un lieu d’ex­pres­sion de re­ven­di­ca­tions re­li­gieuses ou de toute autre forme de par­ti­cu­la­rismes iden­ti­taires » . Sou­li­gnant qu’il s’est tou­jours « op­po­sé à la po­li­tique des ac­com­mo­de­ments rai­son­nables qui frac­turent la com­mu­nau­té na­tio­nale en ins­tau­rant une Ré­pu­blique à la carte » , il en­fonce en­suite le clou, sur la base de la cir­cu­laire du 11 août 2011 : « Si l’on veut, pour ses en­fants, des ha­bi­tudes ali­men­taires de na­ture confes­sion­nelle, on fait un autre choix que la can­tine pu­blique. Le ser­vice de me­nus en rai­son des pra­tiques confes­sion­nelles n’est pas un droit pour les usa­gers, en­core moins une obli­ga­tion pour les col­lec­ti­vi­tés. Les croyances re­li­gieuses ne sau­raient être in­vo- quées pour jus­ti­fier la four­ni­ture d’un re­pas res­pec­tant des pres­crip­tions re­li­gieuses. » 1. Dont le con­seil dé­par­te­men­tal a la charge.

(Photo N.-M.)

Eric Ciot­ti a écrit aux prin­ci­paux de col­lège.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.