Quel ave­nir in­ter­na­tio­nal ?

Monaco-Matin - - Sports -

Né en , Tié­moué Ba­kayo­ko n’est plus concer­né par l’équipe de France Es­poirs avec la­quelle il compte  sé­lec­tions. Son ave­nir s’écrit plus haut. Mais avec qui ? Pour le jeu­neMo­né­gasque, deux choix : la France ou la Côte d’Ivoire, le pays de sa fa­mille. Un choix cor­né­lien pour le jeune homme : « Pour l’ins­tant, je n’ai pas en­core dé­ci­dé. Jeme laisse le temps de la ré­flexion, au moins jus­qu’à la fin de la sai­son. Ce sont deux grandes sé­lec­tions, il fau­dra choi­sir » , étaye-t-il quand on évoque le su­jet avec lui. Ré­cem­ment, la sé­lec­tion ivoi­rienne a com­men­cé un tra­vail de sape pour convaincre le gar­çon de choi­sir les Elé­phants. La Fé­dé­ra­tion ivoi­rienne voit en lui le suc­ces­seur de Yaya Tou­ré, jeune re­trai­té in­ter­na­tio­nal. En Côte d’Ivoire, on ai­me­rait for­te­ment sé­duire le Mo­né­gasque et construire au­tour de lui une « gé­né­ra­tion Ba­kayo­ko ». Il faut dire que la concur­rence en équipe de France est fé­roce à son poste : Pog­ba, Kan­té, Ma­tui­di, Ra­biot, Kon­dog­bia ou en­core les fu­turs pré­ten­dants comme To­lis­so et Ko­ziel­lo. Vain­queur de la Coupe d’Afrique des na­tions en , la Côte d’Ivoire per­met de ga­gner des titres au ni­veau in­ter­na­tio­nal et de dis­pu­ter des phases fi­nales (ac­tuel­le­ment en tête de leur poule pour le Mon­dial ). Le jeu­ne­mi­lieu a donc la sai­son pour se dé­ci­der. « Je ne suis pas pres­sé » , a-t-il ad­mis. Par ailleurs, se­lon nos in­for­ma­tions, alors que sa pro­lon­ga­tion de contrat à l’AS Mo­na­co sem­blait en bonne voie il y a peu, les né­go­cia­tions entre les deux par­ties sont ac­tuel­le­ment au point mort. Un point de­vrait être fait en juin pro­chain. Le joueur est sous contrat jus­qu’en . M.F.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.