Sur les écrans, une Fête na­tio­nale en mon­do­vi­sion

Mo­na­co In­fo va as­su­rer trois heures et de­mie de di­rect, sa­me­di. Pour la pre­mière fois, la chaîne couvre l’évé­ne­ment sans co­pro­duc­tion avec TMC. Et par­tout dans le monde, sur tous les sup­ports

Monaco-Matin - - Monaco - N.H.- F. nhas­son@ni­ce­ma­tin.fr

Une fe­nêtre va s’ou­vrir sur Mo­na­co, sa­me­di ma­tin. La Prin­ci­pau­té va être vi­sible, en di­rect, par­tout dans le monde, sur tous les écrans. Mo­na­co In­fo va as­su­rer trois heures et de­mie de di­rect, dès 9h25, pour cou­vrir la Fête na­tio­nale. Et cette an­née, il n’y au­ra pas de co­pro­duc­tion avec TMC, comme c’était le cas avant. Une pre­mière. Il se­ra pos­sible de suivre l’évé­ne­ment sur écrans de télévision, via le « hub » in­ter­net Mo­na­co Chan­nel, ou sur les comptes Fa­ce­book de Mo­na­co In­fo ou du gou­ver­ne­ment, sur or­di­na­teur, ta­blettes, smart­phones… Les images dif­fu­sées en mon­do­vi­sion vien­dront du ter­rain ou d’un pla­teau, avec no­tam­ment le jour­na­liste Ch­ris­tophe Pa­caud et sa longue ex­pé­rience sur RMC en an­chor­man.

Deux cars ré­gie, vingt ca­mé­ras…

Le tout avec Jé­rôme Re­von à la réa­li­sa­tion, qui a dé­jà der­rière lui la re­trans­mis­sion té­lé­vi­sée de dé­bats d’entre-deux tours de l’élec­tion pré­si­den­tielle, dé­fi­lés du 14- Juillet, le ma­riage prin­cier… Avec la fin de cette co­pro­duc­tion, Mo­na­co In­fo prend la main « de A à Z » . Et ce­la va avoir, aus­si, un im­pact sur les su­jets. Cette an­née, il y au­ra « plus d’éclai­rages sur les pré­pa- ra­tifs et l’en­ga­ge­ment de la po­pu­la­tion » , ex­plique Pa­tri­cia Na­var­ro, la ré­dac­trice en chef de la chaîne. Et ce type de su­jets n’in­té­resse pas for­cé­ment l’au­di­mat d’une chaîne gé­né­ra­liste fran­çaise. « On s’est dit : avec 3h30 de di­rect sur TMC, les audiences étaient en ré­gres­sion, pour­suit Ge­ne­viève Ber­ti, di­rec­trice de la com­mu­ni­ca­tion. Notre ob­jec­tif, c’est de faire vivre la Fête na­tio­nale au plus grand nombre, et la mon­trer telle qu’elle est. » D’au­tant qu’en plus de la dif­fu­sion à la télévision ou sur les écrans, TMC conti­nue­ra à re­trans­mettre des for­mats plus courts sur les mo­ments forts, pro­duits eux aus­si par Mo­na­co In­fo. Et à des heures de grande au­dience: 200000 té­lé­spec­ta­teurs sont es­pé­rés pour la dif­fu­sion du sa­me­di à la mi-jour­née, 80000 pour le Mo­na­co­scope du di­manche ma­tin, 300000 pour le même jour à 13 h… De quoi es­pé­rer 580000 té­lé­spec­ta­teurs, en tout, contre 70000 l’an der­nier sur TMC. D’au­tant que beau­coup d’autres mé­dias peuvent aus­si uti­li­ser des conte­nus pro­duits par la chaîne, grâce à une banque d’échange de re­por­tages in­ter­na­tio­nale. Cô­té moyens tech­niques, Mo­na­co In­fo s’ap­puie sur la so­cié­té de pro­duc­tion Mo­na­co Broad­cast, en par­te­na­riat avec AMP Vi­sual TV. En tout, vingt ca­mé­ras sont pré­vues, trois sans fil, soixante- cinq per­sonnes dont toute la ré­dac­tion de Mo­na­co In­fo sont mo­bi­li­sées, il y au­ra deux cars ré­gie… De gros moyens, pour re­trans­mettre cette fête qui, à Mo­na­co, « mo­bi­lise le plus grand nombre » . Et le re­vivre en in­té­gra­li­té, tout au long du week-end.

(Photo N.H.-F.)

Toute la ré­dac­tion de Mo­na­co In­fo est mo­bi­li­sée pour la cou­ver­ture de la Fête na­tio­nale, sa­me­di.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.