Le square Bea­ver­brook se re­fait une beau­té

Monaco-Matin - - Monaco Et Sa Région - O.-V.M.

Les usa­gers du che­min qui borde le squa­reBea­ver­brook par sa par­tie haute le re­con­naî­tront sans mal: ce che­min était de­ve­nu dan­ge­reux de jour comme de nuit. Avec ses creux et ses bos­ses­mal éclai­rées due­sau­temps et aux ra­cines, ce trot­toir dé­por­té avait grand­be­soin de se re­fai­reune beau­té. C’est dé­sor­mais chose fai­tea­près­quelques joursde tra­vaux qui ont vu la dé­pose com­plète de l’en­ro­bé sur le che­min et sur l’es­ca­lier ain­si que sa re­mise à neuf. Tant qu’à faire quelques tra­vaux, la Ville a éga­le­ment ra­jou­té un éclai­rage dans l’air du temps puisque ce­lui-ci est so­laire. Cô­té jar­dins, on a joué avec la lu­mière mais éga­le­ment avec les sen­teurs. La lu­miè­reaé­té faite en re­ti­rant une vieille haie de cy­près qui, certes, mas­quait la vue des voi­tures mais em­pê­chait la lu­mière d’éclai­rer la voie pié­ton­nière. Les cy­près ont donc dis­pa­ruet ont ré­vé­lé quelques oli­viers qui pas­saient to­ta­le­ment in­aper­çus. À leurs pieds, les jar­di­niers de la Villeon­ta­mé­na­gé de nou­velles plan­ta­tions en jouant sur les par­fums. Ain­si, les pro­me­neurs pour­ront dé­cou­vrir en hi­ver les arômes ca­pi­teux des fleurs d’Os­manthe ou en été celles des pe­tites fleurs blan­ches­du Ces­treau noc­turne. Ces plantes viennent com­plé­ter le voyage ol­fac­tif de ce jar­din ur­bain qui em­baume sou­vent grâce no­tam­ment au Ja­ca­ran­da qui donne son ombre au jar­din d’en­fant.

(Photo O.-V.M.)

La pro­me­nade hau­te­du squa­reBea­ver­brook change de look et se par­fume…

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.