Bra­qua­geàNi­ceTNL : trois­nou­velles in­ter­pel­la­tions

Monaco-Matin - - Côte D’azur - C. C.

L’en­quête sur le spec­ta­cu­laire bra­quage com­mis le 29 oc­tobre à Nice, dans le cen­tre­com­mer­cial Car­re­four TNL, vient de pas­ser la vi­tesse su­pé­rieure. Trois jeunes in­di­vi­dus sont en­ten­dus par la po­lice ju­di­ciaire de­puis mar­di, dans l’en­quête sur ce vo­là­main ar­mée qui a vi­sé la bi­jou­te­rie His­toire d’Or. Leur garde à vue peut du­rer quatre jours, pour ces faits cri­mi­nels com­mis dans le cadre d’une as­so­cia­tion de mal­fai­teurs. Le sa­me­di 29 oc­tobre au ma­tin, aprè­sa­voir­maî­tri­sé le vi­gile, trois mal­fai­teurs ont fait ir­rup­tion dans la ga­le­rie mar­chande, ju­chés sur une mo­to et un TMax. De nom­breux té­moins ont cruàune at­taque ter­ro­riste, dan­sune ville en­core sous le choc de l’at­ten­tat du 14-Juillet. Les deux-roues ont été re­trou­vés peu après, as­per­gés de mous­sed’ex­tinc­teur. Le trio a en­suite pris la fuite en voi­ture, avec un bu­tin es­ti­mé au­tour de 10 000 eu­ros. La PJ de Nice a in­ter­pel­lé son pro­prié­taire le jour même. Ce sus­pect, qui nie toute im­pli­ca­tion, est pour­tant consi­dé­ré par les en­quê­teurs comme l’un des bra­queurs. Mar­di, la bri­gade de ré­pres­sion du ban­di­tisme (BRB), as­sis­tée de l’an­ti­gang (BRI), apro­cé­déàde nou­velles in­ter­pel­la­tionsàNice. Âgés de 24 ans, ces trois sus­pects sont tous dé­fa­vo­ra­ble­ment connus de la justice. La po­lice cherche à éta­blir leur de­gré d’im­pli­ca­tion. Si cel­le­ci est avé­rée, ils pour­raient être dé­fé­rés au­jourd’hui ou de­main, en vue d’être à leur tour mis en exa­men.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.