Ta­kied­dine confir­mea­voir re­mis des fonds à Sar­ko­zy

Monaco-Matin - - France -

Après ses dé­cla­ra­tions fra­cas­santes, l’in­ter­mé­diaire fran­co-li­ba­nais Ziad Ta­kied­dine a « confir­mé » de­vant les en­quê­teurs avoir re­mis des va­lises d’es­pè­cesàNi­co­las Sar­ko­zy et son camp avant la pré­si­den­tielle de 2007, sans tou­te­fois pou­voir prou­ver que l’ar­gent était des­ti­né au fi­nan­ce­ment de la cam­pagne. Le sul­fu­reux homme d’af­faires a été en­ten­du­mar­di et hier en au­di­tion libre par les en­quê­teurs de l’of­fice an­ti­cor­rup­tion de la po­lice ju­di­ciaire à Nan­terre, près de Pa­ris. Les po­li­ciers vou­laient connaître « les cir­cons­tances dans les­quelles il avait été in­ter­viewé » par le site d’in­for­ma­tion Me­dia­part « et sa­voir s’il confir­mait » ses dé­cla­ra­tions, a ex­pli­qué son avo­cate, Elise Ar­fi. « Je suis ve­nu confir­mer les élé­ments dé­jà connus et ceux qui ont été ob­te­nus par la justice dans le cadre de l’ins­truc­tion sur le fi­nan­ce­ment li­byen, j’ai re­la­té tout ce que je sa­vais, dans l’in­té­rêt de la France » , a dé­cla­ré Ziad Ta­kied­di­ne­hier, à l’is­suede son au­di­tio­nen dé­but d’après-mi­di.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.