Oba­ma rend hom­mage à Mer­kel

Monaco-Matin - - Monde -

Le pré­sident amé­ri­cain Ba­ra­ckO­ba­ma aren­du­hier, lors de son ul­time dé­pla­ce­ment à Ber­lin, un hom­mage très ap­puyéàAn­ge­la Mer­kel, que ses par­ti­sans voient comme la porte-éten­darddes va­leurs dé­mo­cra­tiques oc­ci­den­tales, le fu­tur pré­sident amé­ri­cain ayant­mul­ti­plié les sor­ties contro­ver­sés sur les prin­cipes de l’État de droit, les femmes et les mi­no­ri­tés. La qua­li­fiant de « par­te­naire ex­tra­or­di­naire » , ila­même lais­sé en­ten­dre­qu’il sou­hai­tait sa can­di­da­ture à un qua­trième man­dat après les lé­gis­la­tives de sep­tembre 2017. « Si j’étais ici, si j’étais Al­le­mand et si je vo­tais, je pour­rais la sou­te­nir » , a-t-il dé­cla­ré. En­fin, in­ter­ro­gé sur le­poids de la res­pon­sa­bi­li­té qu’elle de­vra as­su­mer face àDo­nald Trump, le pré­sident a lâ­ché: « J’ai­me­rais pou­voir al­lé­ger son far­deau. » Il a d’ailleurs au pas­sage ap­pe­lé son suc­ces­seur dé­si­gné à « te­nir tête » à la Rus­sie, tout en se di­sant « pru­dem­ment op­ti­miste » quant à la­ca­pa­ci­té­du vi­ru­lent mil­liar­daire à se mon­trer à la hau­teur.

(Photo AFP)

Pour son der­nier dé­pla­ce­ment à Ber­lin, le pré­sident amé­ri­cain a été très élo­gieux en­vers la chan­ce­lière.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.