Mo­na­co se lance à la pour­suite du maillot jaune

En dé­pla­ce­ment à Lo­rient (19 heures), lan­terne rouge du cham­pion­nat, l’ASM peut s’em­pa­rer tem­po­rai­re­ment de la pre­mière place en cas de suc­cès dans le Mor­bi­han

Monaco-Matin - - Sports - MA­THIEU FAURE

For­ma­li­té, nom fé­mi­nin, acte de peu d’im­por­tance. Exemple : c’est une simple for­ma­li­té. C’est un peu simple mais sur le pa­pier, ce­dé­pla­ce­ment à Lo­rient, lan­terne rouge de Ligue 1 am­pu­tée de nom­breux ti­tu­laires et dé­jà avec une nou­velle trogne sur le banc (voir ci-contre) n’ap­pa­raît pas comme un voyage ris­qué pour l’ASMo­na­co. Sur­tout quand on af­fiche 36 buts en 12 matches de cham­pion­nat. C’est simple, ça fait trois buts­par match. Ébou­rif­fant. Pour­tant, quand on avance que ce voyage bu­co­lique dans le Mor­bi­han n’a pas de quoi ef­frayer sa troupe, l’en­traî­neur mo­né­gasque Leo­nar­do Jar­dim se drape dans sa pru­dence éter­nelle : « Dé­sé­qui­li­bré fa­ceàLo­rient ? Le foot c’est tou­jours équi­li­bré, ce n’est pas comme le vol­ley, le bas­ket, le hand, le ho­ckey sur glace... C’est pour ça que c’est un sport de pas­sion. Tout peut ar­ri­ver. Ils vont être très mo­ti­vés. Il fau­dra jouer avec le maxi­mum de res­pect pour l’ad­ver­saire pour rap­por­ter les trois points ». Même le mi­lieu de ter­rain Tié­moué Ba­kayo­ko n’apas vou­lu tom­ber dans la fa­ci­li­té à l’heu­red’évo­quer cet af­fron­te­ment : « Ils ont un nou­vel en­traî­neur, ils vou­dront sans doute se mon­trer ». Après tout, Lo­rient ar­rive à la sor­tie d’une trêve in­ter­na­tio­nale qui a vu de nom­breux Mo­né­gasques s’épar­piller aux quatre coins du monde et avant la ré­cep­tion de Tot­ten­ham, mar­di, en Ligue des Cham­pions dans un match qui peut va­li­der le ti­cket­mo­né­gasque pour les hui­tièmes de fi­nale. Et Jar­dim n’a pas ou­blié la sor­tie de route tou­lou­saine (1-3). C’était un ven­dre­di, dé­jà, et à une date coin­cée entre une trêve in­ter­na­tio­nale et une joute eu­ro­péenne.

Fal­cao pré­ser­vé

A prio­ri, sur le cur­seur de l’im­por­tance, aus­si bien spor­tive que mé­dia­tique, le dé­pla­ce­men­tàLo­rient se­ra le match le moins scru­té des dix jours qui ar­rivent. Outre les Spurs, c’est l’OM de Ru­di Gar­cia qui se­ra en Prin­ci­pau­té sa­me­di en huit. Pour ne pas se pré­ci­pi­ter, Leo­nar­do Jar­dim de­vrait com­po­ser son onze lo­rien­tais en fonc­tion des for­mesdes in­ter­na­tio­naux, à com­men­cer par son ca­pi­taine Ra­da­mel Fal­cao. Le Co­lom­bien, au­teurde8­buts en 10 matches toutes com­pé­ti­tions cette sai­son avec l’ASM, a re­trou­vé son équipe na­tio­nale après un an de pla­card. Por­té par tout un peuple et ti­tu­laire contre l’Ar­gen­ti­ne­dans la nuit de mar­dià­mer­cre­di (dé­faite 3-0), le Tigre est ren­tré tar­di­ve­ment en Prin­ci­pau­té. Le coach por­tu­gais compte sur­tout sur son avant-centre la se­maine pro­chaine. Ce soir, il pour­rait faire confiance à Gui­do Car­rillo, au­teur d’un dou­blé contre Nan­cy avant la trêve. Et puis en cas de suc­cès au Mous­toir, Mo­na­co se­ra lea­der pro­vi­soir pour au moins 24 heures. De quoi mettre la pres­sion sur le Pa­ris-SG, qui re­çoit Nantes de­main, et sur­tout sur le voi­sin et lea­der Ni­çois qui se dé­place à SaintE­tienne, di­manche. For­ma­li­té ?

1. Fal­cao (Co­lom­bie), Si­di­bé, Le­mar (France), Ber­nar­do Sil­va (Por­tu­gal), Glik(Po­logne), Su­ba­sic(Croa­tie), Mbap­pé(France U19), Dial­lo (France Es­poirs).

(Photo Jean-Fran­çois Ot­to­nel­lo)

Mer­cre­di, les troupes mo­né­gasques étaient dé­con­trac­tées. En cas de vic­toire ce soir contre Lo­rient, Mo­na­co se­ra lea­der en at­ten­dant les matches du PSG (de­main) et de Nice (di­manche).

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.