Les  “maillots” d’Oli­vier Bla­cha

Monaco-Matin - - Sports - RE­CUEILLI PAR GILLES MASSÉ

Cou­reur d’ave­nir stop­pé dans son élan, Oli­vier Bla­cha a re­bon­di en de­ve­nant du­rant treize ans mé­ca­no de plu­sieurs équipes pro­fes­sion­nelles de cyclisme, où il a col­lec­tion­né les maillots. Au­jourd’hui, il en compte plus de 250. Ren­contre. de Cannes, et ils étaient ex­po­sés dans la salle du pre­mier étage. D’autres étaient en­tas­sés dans des malles. L’an­née der­nière, à la suite des inon­da­tions dans ma cave, j’ai dû tout sor­tir et jeme suis aper­çu qu’il y en avait plus de . Ré­per­to­riés, je les ai mis sur Fa­ce­book : col­lec­tion mat­teo bla­cha (col­lec­tion dé­diéeàMat­téo, mon fils) pour que tout le monde puisse en pro­fi­ter.

Les maillots les plus mar­quants ? Ceux de Jacques Mi­chaud (Mer­cier) qui m’a mis le pied à l’étrier, Arm­strong (maillot jaune), Zülle (maillot rose), Ja­la­bert (maillot à pois), Baden Cook (maillot vert), Ca­sar (FDJ), Che­rel, Hu­ta­ro­vich (AGR), Quin­ta­na...entre autres.

Com­ment conce­voir le rôle du mé­ca­no ? Par la com­pli­ci­té et la confiance avec le cou­reur et à sa ré­ci­pro­ci­té.

Un­mes­sage à don­ner? Un coup de cha­peau à Marc Ma­diot, Jean-Re­né Ber­nau­deau, Vincent La­ve­nu des en­traî­neurs hors pair et j’ai­me­rais sou­hai­ter bonne chance aux jeunes fran­çais qui montent.

Le cyclisme vous manque -t-il ? Ma pas­sion reste tou­jours la même et si je peux re­pi­quer au jeu...

Votre par­cours de cou­reur ?

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.