La­po­lice stoppe le­gang des bou­lan­ge­ries

Monaco-Matin - - Côte d’Azur - CH. P.

De­puis no­vembre 2015, une bande de mal­fai­teurs s’at­ta­quait de nuit aux bou­lan­ge­ries. Ce sont au to­tal vingt­deux ar­ti­sans azu­réens qui ont été vic­times de cam­brio­la­geàNice, Cagnes-sur-Mer, Saint-Laurent-du-Var, An­tibes, Biot, Co­lo­mars… Il faut ajou­ter à la liste des mé­faits les vols par ef­frac­tion d’un ma­ga­sin d’op­tique et de trois vil­las. La bri­gade de ré­pres­sion des at­teintes aux biens (BRAB) de la Sû­re­té dé­par­te­men­tale tra­vaillait de­puis plu­sieurs mois sur com­mis­sion ro­ga­toire d’un juge d’ins­truc­tion ni­çois. Mar­di ma­tin, six in­di­vi­dus se sont re­trou­vés dans un nou­veau pé­trin: ce­lui des geôles de garde à vue de la ca­serne Au­vare. Quatre in­ter­pel­la­tions se sont dé­rou­lées dans le quar­tier Ma­de­lei­neBor­na­la de Nice. Deux autres sus­pects ont été ex­traits de la mai­son d’ar­rêt ni­çoise où ils sont ac­tuel­le­ment in­car­cé­rés pour d’autres rai­sons. Après 48 heures de garde à vue, quatre in­di­vi­dus ont été pla­cés sous man­dat de dé­pôt. Ils ont été au préa­lable mis en exa­men pour « vols en bande or­ga­ni­sée, re­cel de vols en bande or­ga- ni­sée et as­so­cia­tion­de­mal­fai­teurs ». Le mon­tant to­tal du pré­ju­dice n’a pas été dé­voi­lé. Les mal­fai­teurs s’in­té­res­saient es­sen­tiel­le­ment aux mon­nayeurs au­to­ma­tiques qu’ils bri­saient sur place. Ils pou- vaient dé­ro­ber jus­qu’à près de 3000 eu­ros en une seule prise, sans par­lerdes dé­gâts qu’ils pro­vo­quaient en en­trant par ef­frac­tion. Leur­der­nier cam­brio­lage da­te­rait du mois de sep­tembre der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.