Une jour­née en cam­pagne

Monaco-Matin - - France -

PLUS DE DEUX MIL­LIONS DE VO­TANTS DI­MANCHE?

Par­mi les nom­breuses in­ter­ro­ga­tions, la par­ti­ci­pa­tion au scru­tin de de­main se­ra scru­tée de près. Hier, le­dé­pu­té Thier­ry So­lère, grand or­ga­ni­sa­teur de l’élec­tion, a don­né un si­gnal sur Twit­ter : «Plus de , mil­lions de re­cherches de bu­reaux de vote sur: http://www.pri­maire.org/ou-vo­ter/». On sau­ra­de­main soir si tous ont fi­na­le­ment trou­vé le che­min de l’iso­loir.

A MAR­SEILLE, MA­CRON AVEC LES GUERINISTES

Dé­cla­ré can­di­dat mer­cre­di, Em­ma­nuel Ma­cron a dé­cou­vert dès jeu­di, à Mar­seille, les affres d’un po­li­tique en cam­pagne (ce qu’il n’a ja­mais fait dans l’ab­so­lu) pour l’élec­tion pré­si­den­tielle. Ac­cueilli au cri de «Col­la­bo» par une di­zaine de mi­li­tants SUD à la gare Saint-Charles, il ne s’est pas dé­mon­té et a ac­cep­té la dis­cus­sion avec les syn­di­ca­listes Sur­tout, ses fré­quen­ta­tions du jour n’ont pas échap­pé aux connais­seurs de la scène po­li­tique buc­co-rho­da­nienne. Il a, en ef­fet, été en­tou­ré par de nom- breux proches de l’ex-pré­sident – sul­fu­reux – du conseil gé­né­ral des Bou­ches­du-Rhône, Jean-Noël Gué­ri­ni, mis en exa­men dans plu­sieurs af­faires. Ain­si, le sé­na­teur de la Force du  (le par­ti de Jean-Noël Gué­ri­ni), Mi­chel Amiel, a no­tam­ment in­tro­duit le dis­cours du can­di­dat aux Pennes-Mi­ra­beau.

SEXISME IN­CONS­CIENT (OU PAS?) AU DÉ­BAT DE LA PRI­MAIRE DE DROITE ?

Pas mal de «Twit­tos» s’en étaient émus en temps réel : au­rait- on da­van­tage cou­pé la pa­role à NKM, seule re­pré­sen­tante fé­mi­nine en lice, qu’à ces mes­sieurs? Ce sen­ti­ment a bien été confir­mé hier par le site «Buzz­feed­news», qui a fait ses comptes : du­rant le dé­bat, NKM a été in­ter­rom­pue  fois. A titre de com­pa­rai­son, les six can­di­dats «mâles» ont été in­ter­rom­pus entre  (Jup­pé) et  fois (Fillon et Sar­ko­zy exae­quo). Pour au­tant, se­lon le site, ce ne se­raient pas eux les plus cou­pables mais plu­tôt... les jour­na­listes : Da­vid Pu­ja­das a in­ter­rom­pu NKM  fois, et Jean-Pierre El­kab­bach  fois! Un cas ré­vé­la­teur de «man­ter­rup­ting», cet an­gli­cisme (un de plus...) qui tra­duit la ten­dance mas­cu­line à cou­per la pa­role à des femmes en pu­blic ou en réunion...

ET GIS­CARD SOU­TIENT... ... FRAN­ÇOIS FILLON

Dif­fi­cile de sa­voir le poids po­li­tique que peut re­pré­sen­ter en  un pré­sident de la Ré­pu­blique élu...  ans plus tôt (et oui dé­jà...)! No­nobs­tant, la France de droite et du centre a ap­pris hier que Va­le­ry Gis­card d’Es­taing ap­por­tait son sou­tien à Fran­çois Fillon. A ses yeux, le can­di­dat est « sé­rieux et hon­nête. Il croit à ce qu’il dit et fe­ra ce qu’il a dit » . Un beau com­pli­ment même si, comme à l’ac­cou­tu­mée, les ré­seaux étaient, hier, plus prompts à se mo­quer qu’à se ré­jouir. L’image de VGE n’est peut- être pas la plus ap­pro­priée pour cette cam­pagne sou­vent ba­sée sur le «re­nou­veau » et la « fin du

sys­tème » ...

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.