En­ten­du en conf’

Monaco-Matin - - Sports -

«Je crois que je peux dé­bu­ter les matchs, que je peux être décisif pour l’équipe. Mais je dois faire plus. Le coach jus­ti­fie ses choix et je sais ce que j’ai à faire. Si je ne joue pas, c’est que je n’en fais pas as­sez. » Va­len­tin Eys­se­ric au su­jet de son temps de jeu. «Si Mo­na­co re­passe lea­der avant notre match ? Ça res­te­ra anec­do­tique. Mais peut- être que vous al­lez nous lâ­cher du coup. » (sou­rire) Va­len­tin Eys­se­ric qui s’adresse aux jour­na­listes. «C’est dom­mage que nos sup­por­ters ne puissent pas se dé­pla­cer à Saint- Etienne, c’est tou­jours mieux pour le spec­tacle quand les sup­por­ters sont là. On le dit tou­jours mais il y en a de­moins en moins quand même qui sont au­to­ri­sés à se dé­pla­cer. » Va­len­tin Eys­se­ric. « LeMar­chand s’en­traîne avec le grou­pe­mais il faut at­tendre le bon mo­ment pour qu’il joue avec la CFA. Il faut évi­ter les ter­rains en syn­thé­tique. » Lu­cien Favre. «Mo­na­co, c’est très fort de­vant. Avec les deux faux ai­liers et les at­ta­quants, ils ont -  joueurs de haute qua­li­té. Ils ont éga­le­ment un mi­lieu ath­lé­tique et une dé­fense ru­gueuse. Le PSG est fa­vo­ri mais Mo­na­co est très bon et très adroit cette an­née. Ils ont beau­coup d’atouts. » Lu­cien Favre. «Ba­lo­tel­li a une puis­sance de frappe ter­rible. Il a un pied droit re­dou­table. » Lu­cien Favre in­vi­té à com­men­ter la vi­déo pos­tée par Ma­rio Ba­lo­tel­li sur Ins­ta­gram, le mon­trant en pleine séance d’en­traî­ne­ment de­vant le but.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.