LIGUE A MAS­CU­LINE ( JOUR­NÉE) Si­gné Egles­kalns

Les vol­leyeurs ni­çois ont fait chu­ter les Tou­ran­geaux en cinq manches. Le Let­ton a été le grand bon­homme du match avec 33 points !

Monaco-Matin - - Sports - CH­RIS­TO­PHER ROUX

Ap­prendre le plus vite pos­sible. En sa qua­li­té de pro­mu, le NVB n’a d’autre op­tion s’il en­tend s’éter­ni­ser dans l’élite. Après cinq jour­nées, les Azu­réens semblent re­te­nir les le­çons de leurs er­reurs. Dé­faillante sur les fins de man­cheàTou­louse (dé­faite 3-1 la se­maine der­nière), hier soir, face à Tours, la trou­peàRa­de­vic n’a pas été frap­pée du syn­drome de la main qui tremble. Le cham­pion de France de Ligue B a fait vi­brer son pu­blic, dans un fi­nal ir­res­pi­rable. Si les Ni­çois af­fichent le même vi­sage dans le fu­tur, rê­ver de play-off n’au­ra plus rien d’une hé­ré­sie. Cette sai­son, la ré­cep­tion de Tours fe­ra date, sans au­cun doute. Hier, tout le col­lec­tif a joué à l’unis­son, pour épin­gler un mo­nu­ment du volley hexa­go­nal et ses six titres de cham­pion de France. De ce triomphe, res­sortent des in­di­vi­dua­li­tés dont la paire Jau­mel-Egles­kalns. Le pre­mier a su se faire une place de choix sur la Côte. Par ses­pri­ses­de­pa­role, ses passes au cor­deau, ses cinq points et ses gestes dé­fen­sifs d’homme élas­tique, l’exTou­ran­geau im­pres­sionne. A ses cô­tés, le Let­ton est une For­mule 1. Ser­vi dans un fau­teuil, l’in­ter­na­tio­nal peut ba­lan­cer des coups de mas­sue à sa guise. Outre ses 33 points hier (57% d’ef­fi­ca­ci­té), le gar­çon apar­fai­te­ment né­go­cié tous e Le NVB au- des­sus du lot grâce à Egles­kalns.

les bal­lons chauds. A 13-14 dans le tie-break, c’est lui, long de ligne, qui vient sau­ver la balle de match tou­ran­gelle, avant de don­ner l’avan­tage aux siens 15-14. Avant ça, il avait dé­jà­con­clu les 1er et 4e actes. Avec une pai­reTer­zic-Rib­bens de ga­la en ré­cep­tion et des cen­traux com­plé­men­taires (Cuk­pre­nant le re­lais de Ra­de­vic dans le sco­ring au fil

du match), les Ni­çois ont été payés pour leurs ef­forts. En face, Ko­nec­ny par ses services fou­droyants a gê­né le NVB, tout comme Ca­bral (29 points en 44 at­taques) ou White, rem­pla­çant de luxe. Mais ces in­ter­fé­rences n’ont pas em­pê­ché Nice de gar­der les bonnes ondes. Ka­sic es­pè­reque ce suc­cès se­ra li­bé­ra­teur. « Les joueurs ont eu les nerfs suf­fi­sam­ment so- lides, alors qu’ils ont sou­vent at­ta­qué quatre ou cinq fois pour faire un point. Tours a été fan­tas­tique dans le sou­tien dé­fen­sif. Ga­gner deux points, c’est bon pour le men­tal. L’équipe ne croît pas tou­jours en elle. J’es­père qu’avec cette vic­toire, ça va chan­ger. On s’est prou­vé qu’on pou­vait battre n’im­porte qui. »

(Pho­tos Sé­bas­tien Bo­tel­la)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.