Laurent Ga­me­lon: « Je­vou­lais être­clown »

Théâtre L’ac­teur vole au se­cours d’Élie Se­moun dans Le Pla­card, pièce culte de Fran­cis Ve­ber, sur C8

Monaco-Matin - - Détente | Médias - PROPOSRECUEILLIS PAR ISABELLEMERMIN

Lau­rentGa­me­lon sort son nu­mé­ro de gros mé­chant au coeur tendre dans Le Pla­card, pièce de Fran­cis Ve­ber, avec Élie Se­moun, sur C8. Le co­mé­dien to­ni­truant pré­sen­te­ra éga­le­men­tun­nu­mé­ro de­clow­nau Ga­la­del’ Union, le 22 no­vembre, sur France 2. Après votre dé­part de la sé­rie Clem, sur TF1, on vous re­trouve dans Le Pla­card, avec Élie Se­moun… J’avais en­vie de pas­ser à autre chose, de re­ve­nir à la scène, mais, avec les re­dif­fu­sions, je suis sou­vent à l’écran, sans le sa­voir! Dans Le Pla­card, ho­mo­phobe, je fi­nis par tom­be­ra­mou­reux… d’un homme! Ac­tuel­le­ment au Théâtre Hé­ber­tot dans Ma­riage et châ­ti­ment, de Da­vid Pha­rao, avez­vous trou­vé votre al­ter ego en Da­niel Rus­so?

Nous avons la chance de vivre un jo­li suc­cès avec cette co­mé­die sur le­men­songe. Un men­songe co­los­sal qui va se re­tour­ner contre tout le monde, de ma­nière ex­po­nen­tielle. Ona le sen­ti­ment avec Da­niel Rus­so de s’être trou­vés, et le pu­blic nous le confirme. Nous jouons pour­tant en­semble pour la pre­mière fois. Dans le Ga­la de l’Union des ar­tistes, vous pré­sen­tez un nu­mé­ro de clown, est­ce pour pour­suivre dans la veine co­mique? Je vou­lais être clown à l’âge de 3 ans, puis co­mé­dien deux ans plus tard! Je vais au Cirque d’Hi­ver de­puis 1963. J’ai com­men­cé avec­ma­grand­mère, et conti­nué avec mes en­fants, et j’en ai cinq! J’aime les gens du cirque, l’odeur des fauves, cette forme de spec­ta­cle­me­fait rê­ver. Mais le clownn’est pas seule­ment amu­sant, il est­mu­si­cien, jon­gleur, acro­bate. Il peut faire n’im­porte quoi, on est tou­jours avec lui, il est tou­chant, avec cette forme de poé­sie et de ten­dresse, c’est ça la­ma­gie du clown. Qui vous a coa­ché?

J’ai été coa­ché par Da­vid La­rible, le créa­teur de ce mer­veilleux nu­mé­ro­mu­si­cal avec des cloches, puis j’ai ré­pé­té avec le clown­blanc Al­ber­to Ca­ro­li. Le Pe­tit Théâtre de Bou­vard a

lan­cé votre car­rière, quel té­lé­spec­ta­teur êtes­vous? Je dois beau­coup à la té­lé­vi­sion et ne l’ou­blie pas. J’aime les do­cu­men­taires et les émis­sions po­li­tiques. Que­pen­sez­vous d’Une am­bi­tion in­time, de Ka­rine Le Mar­chand, surM6?

Je trouve in­té­res­sant de voir les po­li­tiques sous un autre angle, ce­la les hu­ma­nise. Je ne com­prends pas qu’il y ait une po­lé­mique là­des­sus.

Lau­rentGa­me­lon: « Je­dois­beau­coupà­la té­lé­vi­sio­net­nel’ou­blie pas. Maisj’avai­sen­viede pas­seràau­tre­chose, de­re­ve­nirà­las­cène ».

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.