Cannes : vo­là­main ar­mée chez le joaillier Fer­ret

À17h 40, hier, deux­hommes ont pé­né­tré dans cette en­sei­gnede luxe de la Croi­sette, et se sont fait re­mettre, sous la me­na­cede leurs armes, de nom­breux bi­joux

Monaco-Matin - - Côte D’azur - GAËLLE ARAMA ga­ra­ma@ni­ce­ma­tin.fr

Ul­tra-ra­pide, psy­cho­lo­gi­que­ment violent et re­dou­ta­ble­ment ef­fi­cace. Tel a été le mode opé­ra­toire d’un vol à main ar­mée sur­ve­nu hier en fin d’après­mi­di sur la Croi­sette, à Cannes. La cible : la­bi­jou­te­rie de luxeFer­ret, un cé­lèbre joaillier installé au9­bou­le­vard de la Croi­sette, qua­si­ment en face du pa­lais des Fes­ti­vals. Il était aux alen­tours de 17h40, hier, quand deux­hom­mes­sont en­trés­dans cette en­seigne de luxe. L’un porte une­cas­quette, mais tous deux son­tà­vi­sages dé­cou­verts. Ils ont entre 20 et 30 ans. Ils sont ar­més. Des pis­to­lets qu’ils braquent alors­vers le per­son­nel.

Quelques mi­nutes à peine

Sans doute frap­pés de stu­peur, les em­ployés sont som­més de re­mettre sur-le-champ au duo de mal­frats de nom­breux bi­joux. Ils s’exé­cutent. En cours d’es­ti­ma­tion hier, le pré­ju­dice pour­rait avoi­si­ner un mil­lion d’eu­ros, alors que l’at­taque n’au­rait du­réque quelques ins­tantsà­peine. Cinq mi­nutes tout au plus. Leur bu­tin ex­tor­qué, les deux in­di­vi­dus sortent de la bi­jou­te­rie et s’en­gouffrent à bordd’un vé­hi­cule Re­nault Clio qui les at­ten­dait, ga­ré à proxi­mi­té. La voi­ture est conduite par un com­plice, un troi­sième homme, donc. Le trio de mal­fai­teurs prend alors la fuite. Le scé­na­rio semble avoir été mi­nu­tieu­se­ment pré­pa­ré. Peu après, dans la soi­rée, la voi­tu­re­se­ra re­trou­vée aban­don­née et in­cen­diée à An­tibes, non loin du Cen­tre­hé­lio-ma­rin. Le par­quet de Grasse a confié l’enquête à la PJ de Nice, plus pré­ci­sé­ment à la bri­gade de ré­pres­sion du ban­di­tisme. Cette nou­velle af­faire rap­pelle le bra­quage du Carl­ton le 28 juillet 2013, où l’au­teur ar­mé d’un­pis­to­let au­to­ma­tique s’était em­pa­ré d’une cen­taine de­mil­lions d’eu­ros de bi­joux, peu avant mi­di. De­puis, le co­mi­té Cannes Sé­cu­ri­té Pres­tige, en lien avec la Ville de Cannes, a mul­ti­plié les me­sures pour ac­croître la sé­cu­ri­té dans les éta­blis­se­ments de luxe. En vain?

(Pho­to Gilles Tra­ver­so)

Pas d’ef­frac­tion vio­lente ni de bris de glace à la bi­jou­te­rie Fer­ret de Cannes, vic­time d’une at­taque à main ar­mée hier.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.