« Jour­née ca­tas­tro­phique » à Alep sous les bombes du ré­gime sy­rien

Monaco-Matin - - Carnet -

Des frappes d’une vio­lence in­ouïe, me­nés hier par le ré­gime sy­rien sur les quar­tiers re­belles de la ville d’Alep, ont tué au moins 27 ci­vils. Les États-Unis ont condam­né des bom­bar­de­ments « atroces » de Da­mas et son al­lié Mos­cou. Des res­pon­sables de l’ONU étaient « hor­ri­fiés » par l’es­ca­lade des vio­lences et ont ap­pe­lé à un ac­cès im­mé­diat aux quar­tiers Est d’Alep où vivent quelque 250 000 per­sonnes as­sié­gées de­puis plus de qua­tre­mois. Pour le cin­quième jour consé­cu­tif, des ro­quettes, de­so­bus et des ba­rils d’ex­plo­sifs s’abattent dans un bruit ter­ri­fiant, en fai­sant trem­bler le sol et les im­meubles dans les quar­tiers Est de la deuxième ville de Sy­rie, prin­ci­pal front du conflit. De­puis mar­di, près d’une cen­taine de ci­vils ont pé­ri dans les­bom­bar­de­ments du ré­gime de Da­mas, se­lon l’Ob­ser­va­toire sy- riendes droits de l’Homme (OSDH). Il n’y a plus de cou­rant élec­trique et les gé­né­ra­teurs sont à l’ar­rêt faute de ma­zout. « C’est un jour ca­tas­tro­phi­queàA­lep as­sié­gée, avec des bom­bar­de­ments sans pré­cé­dent » , a af­fir­mé un membre des Casques blancs dans une vi­déo pu­bliée sur la page Fa­ce­book de ces se­cou­ristes en zones re­belles.

(Ph. AFP)

Ci­vils et se­cou­ristes cher­chaient des vic­times dans les dé­combres à Alep cette se­maine.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.