CFA ( JOUR­NÉE) Grasse se conten­te­du­nul

Monaco-Matin - - Sports - R. K. E.D.

e Ce ré­sul­tat nul, hier en finde jour­née à La Paoute, était écrit. Ce ren­dez-vous entre les deux meilleures dé­fenses du cham­pion­nat ne pou­vait dé­bou­cher que sur un 0-0. Pour­tant, la ren­contre n’a pas été in­in­té­res­sante même si les oc­ca­sions ont été rares. C’est d’abord le RC Grasse qui prend le mat­chen­main, fait ad­mi­rer sa tech­nique et joue es­sen­tiel­le­ment vers l’avant. La vi­tesse de Core, Ca­la­tayud Vic­tor Abt (en bleu) n’a rien lais­sé pas­sé hier face à Au­bagne.

ou Cam­peon semble dé­sta­bi­li­ser (un peu) des vi­si­teurs ve­nus pour ne pas perdre. Quelques bal­lons en pro­fon­deur manquent d’un rien de trou­ver son des­ti­na­taire pour les lo­caux mais une tête ou un pie­dem­pêche les Gras­sois de mettre en dan­ger Ber­ghout. Au contraire,

c’est Au­bagne qui fait pas­ser un fris­son dans la tribune sur une ten­ta­tive de Mou­let sur un contre éclair (19’).

Oud­ja­ni tape la trans­ver­sale !

De son cô­té, le RCG ré­agit par Abt (25’) dont le centre tir puis­sant ne peut trou­ver Cam­peon, trop court! L’at­ta­quant gras­sois cadre en­suite son coup franc et oblige le por­tier ad­verse à boxer le bal­lon en cor­ner. Rien de plus à se mettre sous la dent dans une ren­contre où Au­bagne com­mence à prendre l’as­cen­dant. Un scé­na­rio confir­mé en se­con­de­pé­riode avecdes Au­ba­gnais plus sai­gnants. Grasse évo­lue un cran trop bas et com­mence à perdre un peu trop de bal­lons… ce dont ne pro­fite pas vrai­ment l’équipe vi­si­teuse. On se di­rige tran­quille­ment vers un bon vieux 0-0 qui ar­range tout le monde quand Oud­ja­ni, en­tré 5 mi­nutes plus tôt adresse une su­perbe frappe puis­sante lo­bée qui s’écrase sur la trans­ver­sale de Ber­ghout! A la der­nière minute... Ra­geant. Le Ra­cing garde sa place de lea­der et se contente sans pro­blème du point pris hier soir. Les Can­net­tans ont réa­li­sé un match plein pour si­gner un 4e suc­cès, le 3e en dé­pla­ce­ment. Tout dé­bu­tait bien : sur un ren­ver­se­ment de jeu, Fo­ra­fo, très ac­tif, ser­vait à l’en­trée de la sur­face Dar­net dont le tir puis­sant du gauche trom­pait Dias (0-1, 3’). Si les Cro­co­di­lets éga­li­saient ra­pi­de­ment sur une ac­tion col­lec­tive conclue par Brian­çon(1-1, 11’), l’ESCR re­pre­nait son tra­vail de­sape, jouant haut et em­pê­chant les Nî­mois de dé­ve­lop­per leur jeu. Sur un cor­ner de Cha­bro­lin, An­drea voyait sa tête fi­nir sur la barre (16’). La par­tie se dé­can­tait à la­de­mi-heure : ex­cen­tré, Bagh­da­di pro­vo­quait Gar­cia dans la sur­face et trom­paitDias dan­su­nangle fer­mé (1-2, 32’). Cinq mi­nutes plus tard, le Nî­mois Ti­son était ex­pul­sé­pou­run2e car­ton jaune (37’). Le Can­net avait tout pour s’im­po­ser. Et même un peu de réus­site, quand Thioub, an­cien Ni­çois­qui fait par­tie de l’ef­fec­tif de L2, ou­vrait trop son pied (49’), ou quandDen­key trou­vait le po­teau (53’). De­le­rue n’avait plus qu’à por­ter l’es­to­cade (1-3, 58’) d’une re­prise en pi­vot à ras de terre. Pour un beau suc­cès azu­réen, et un vrai match ré­fé­rence.

CFA

(Pho­to Xa­vier De­poilly)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.