Fillon : « Rompre avec ce quin­quen­nat d’échecs »

Monaco-Matin - - Primaire De La Droite Et Du Centre -

« Du fond du coeur mer­ci » , a te­nu à re­mer­cier, dans sa pre­mière dé­cla­ra­tion hier soir, ce­lui qui est ar­ri­vé lar­ge­ment en tête des ré­sul­tats après une re­mon­tée ful­gu­rante qui a créé la

sen­sa­tion. « Notre peuple veut par­ler, choi­sir, s’en­ga­ger. » Cette pri­maire « est une vague qui dé­montre l’in­té­rêt des ci­toyens pour l’ave­nir de leur pays ». « Je creuse mon sillon avec un pro­jet pré­cis et puis­sant. Je suis por­té par celles et ceux qui veulent re­dres­ser la France et veulent te­nir un lan­gage de vé­ri­té. Cet espoir vient d’un peuple, libre ré­flé­chi. Il faut rompre avec ce quin­quen­nat d’échec. « Mon pro­jet dé­clen­che­ra une nou­velle es­pé­rance. J’en­traîne avec moi les élec­teurs de la droite et du centre qui veulent la vic­toire de leur va­leur. « Je veux re­mer­cier les can- di­dats qui n’ont pas pu se qua­li­fier pour le se­cond tour. J’ai une pen­sée par­ti­cu­lière pour Ni­co­las Sar­ko­zy qui a été le pré­sident de la France. Il me reste une se­maine pour vous convaincre. »

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.