Ex­ploit in­édit pour la fon­da­tion Cuo­mo

Monaco-Matin - - Monaco - P.D.T.

De­puis 2009, la fon­da­tion « Cuo­mo » par­ti­cipe à la No Fi­nish Line, dont elle est l’un des par­te­naires principaux. Com­po­sée d’une cen­taine d’ath­lètes, tous bé­né­voles et vo­lon­taires, l’équipe en­ga­gée­cette an­née par la fon­da­tion est la plus im­por­tante de­puis sa pre­mière par­ti­ci­pa­tion à la course an­nuelle. Pour la qua­trième fois consé­cu­tive, les spor­tifs sont co­or­don­nés par Ema­nue­la Mon­ta­ge­nese. Membre de l’équipe de­puis­de­nom­breuses an­nées, Ro­ber­to Bel­la­no­va par­ti­ci­pait cette an­née à la Course des 8 jours, ex­ploit in­édit pour un membre de cette équipe. C’est l’épreuve la plus exi­geante de la NFL qui im­plique non seule­ment une course in­ten­sive sur huit jours, mais aus­si de sé­jour­ner ex­clu­si­ve­ment sur le cir­cuit pen­dant la du­rée to­tale de l’évé­ne­ment. « Jen’ai rien d’un ath­lète hors du com­mun ou d’un cou­reur ex­cep­tion­nel » , ré­vèle cet Ita­lien, ori­gi­nai­re­deSan Re­mo, qui met son quo­ti­dien sur pause pour ve­nir sou­te­nir la fon­da­tion « Cuo­mo » et la No Fi­nish Line.. « Si j’ar­rive à faire la course des 8 jours, je veux prou­ver que n’im­porte qui peut le faire, peu im­porte son ni­veau spor­tif » . Un bel exemple de cou­rage et de so­li­da­ri­té.

(Pho­to F. Cuo­mo)

Ro­ber­to Bel­la­no­va, à gauche, est ac­com­pa­gné par d’autres cou­reurs de la fon­da­tion Cuo­mo tout au long de ses huit jours de course.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.