Pas de­quoi rou­gir

Les Aigles ont li­vré une belle par­tie dé­fen­si­ve­ment hier contre Rouen, mal­gré un re­vers (1-2). Tout s’est joué dans le deuxième tiers face au cham­pion de France en titre et ses in­ter­na­tio­naux

Monaco-Matin - - Sports - CH­RIS­TO­PHER ROUX

Une sta­tis­tique qui ne fait pas d’en­vieux en Ma­gnus. Hier, Nice a per­du d’un tout pe­tit but pour la neu­vième fois de la sai­son. Un bi­lan dé­ce­vant, certes, si l’on s’en tient uni­que­ment aux points aban­don­nés en route. Une sta­tis­tique da­van­tage re­lui­sante si on s’at­tarde sur le conte­nu pro­po­sé­par Stan Su­tor et sa bande. A Jean-Bouin, les Aigles ont po­sé d’énormes problèmes aux Rouen­nais. Le cham­pion de Fran­cea­mon­tré une­su­pé­rio­ri­té tech­nique in­dé­niable, mais le NHCA a ré­pon­du par une tac­tique tou­jours­mieux ro­dée. Un bloc com­pact de­vant Kho­ro­shun et des contres­me­nésà­toute ber­zingue. Hier, dans une par­tie long­temps in­dé­cise où les ar­bitres ont eu le mé­rite de lais-

ser le jeu s’ex­pri­mer, les oc­ca­sions de faire la dif­fé­rence ont été minces. Dans ce con­texte, les pé­na­li­tés ont été aus­si rares que les che­veux sur la tête d’un homme frap­pé de cal­vi­tie. Au to­tal, M. Bi­lek et ses as­sis­tants ont dis­pen­sé cinq pri­sons (2 ni­çoises et 3 cô­té Dra­gons).

Réa­lisme en berne

San­ses­paces, la moin­dreop­por­tu­ni­té se doit d’être conver­tie. L’ab­sence de réa­lisme

peut se payer cash. C’est ce qui a fait la dif­fé­rence hier. Nice a ra­té quelques op­por­tu­ni­tés en contre qui au­raient pu fai­re­pen­cher la ba­lance de son cô­té. Ro­mand s’est no­tam­ment illus­tré avec un duel man­qué de­vant Sa­bou­rin, ra­tant le cadre (28e). « La phy­sio­no­mie au­rait pu être dif­fé­rente s’il avait mar­qué » , sou­li­gnait le coach ni­çois, Stan Su­to­ren fin de par­tie. Ma­con et ses­co­pain­sont man­qué de lu­ci­di­té, après les ef­forts consen­tis à Gap mar­di. Comme lors­qu’il a fal­lu ar­ra­cher la pro­lon­ga­tion dans le mo­ney-time. Le po­wer-play n’a pas rayon­né. Bien que Mi­su­ra ait éga­li­sé en su­pé­rio­ri­té, après l’ou­ver­tu­re­dus­core de Miller (1-1), Nice a ra­mé pour faire va­ciller les Nor­mands dans le T3. Mal­gré sept mi­nutes de su­pé­rio­ri­tés (5 puis 2), les Ni­çois ont man­qué de jus­tesse tech­nique et ne sont pas par­ve­nusàar­ro­ser le but ad­verse de lan­cers. Im­pos­sible, donc, de gom­mer le but de Thi­nel, op­por­tu­niste en fin de T2, pour re­don­ner l’avan­tage aux Dra­gons (12). Les Aigles ont dé­sor­mais quelques heures avant de fi­ler à Gap, mar­di en Coupe de France. Un match qui ré­sonne comme un di­lemme pour le staff azu­réen. Aquelques jours d’une double confron­ta­tion ca­pi­tale contre Stras­bourg en Ma­gnus, quelle équi­pea­li­gner ? Su­tor et Mar­ge­rit pour­raient ap­pe­ler plu­sieurs élé­ments de la D3 pour re­po­ser leurs cadres. Hier, au­cune dé­ci­sion n’avait été en­core prise.

(Pho­to Pa­trick Giaume)

Les Aigles ont été plus agres­sifs que les Dra­gons mais ce­la n’a pas suf­fi.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.