« La vi­gi­lance du per­son­nel mu­ni­ci­pal se­ra ren­for­cée »

Monaco-Matin - - Côte D’azur -

Sol­li­ci­tée, la Ville a condam­né « fer­me­ment ces vols » in­di­quant que « dès la connais­sance des faits et en sou­tien aux fa­milles plai­gnantes, les ser­vices com­pé­tents de la Ville de Nice ont im­mé­dia­te­ment sai­si les ser­vices de la po­lice mu­ni­ci­pale et de la po­lice na­tio­nale pour un dé­pôt de plainte dans le but d’ex­ploi­ter les images de vi­déo­sur­veillance de cet équi­pe­ment » .

« Les en­sei­gnants en­ca­drants sont res­pon­sables »

No­tant que « le vol a été ef­fec­tué sans ef­frac­tion puisque les ves­tiaires n’ont pas été fer­més à clés par les en­sei­gnants » , la mu­ni­ci­pa­li­té charge les en­sei­gnants : « Comme sti­pu­lé dans le rè­gle­ment in­té­rieur si­gné par les éta­blis­se­ments usa­gers, il est im­por­tant de rap­pe­ler que les en­sei­gnants sont res­pon­sables du­rant les cré­neaux ho­raires qui leur sont ré­ser­vés. En ef­fet, il ap­par­tient aux en­sei­gnants en­ca­drants de veiller à la fer­me­ture des ves­tiaires qu’ils uti­lisent. En outre, la pis­cine mu­ni­ci­pale du Piol pro­pose des ca­siers in­di­vi­duels ver­rouillés à dis­po­si­tion de ses usa­gers et des élèves mu­nis d’un ca­de­nas per­son­nel. » Et de ras­su­rer : « La vi­gi­lance du per­son­nel mu­ni­ci­pal se­ra ren­for­cée » . Avant d’an­non­cer : un « rap­pel des consignes d’uti­li­sa­tion et de res­pon­sa­bi­li­té quant à la fer­me­ture des ves­tiaires se­ra fait au­près de l’en­semble des en­sei­gnants qui sont sus­cep­tibles de ré­ser­ver un cré­neau dans l’un des équi­pe­ments mu­ni­ci­paux en plus des af­fiches qui se­ront po­sées di­rec­te­ment dans les ves­tiaires » .

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.