Deux loups tués à Cour­se­goules

Monaco-Matin - - Côte D’azur - AUDREYMINELLI ami­nel­li@ni­ce­ma­tin.fr

C’en est trop pour l’as­so­cia­tion Green en­ga­gée dans la dé­fense des loups Sa­me­di ma­tin, deux es­pèces adultes, un mâle et une fe­melle, ont été tuées sur le ter­ri­toire de Cour­se­goules « dans le cadre d’un tir de pré­lè­ve­ment ren­for­cé » , in­di­quait, hier, les ser­vices de la pré­fec­ture. Por­tant donc à trente-deux le nombre de loups abat­tus sur le ter­ri­toire na­tio­nal, dont douze dans les Alpes-Ma­ri­times, sur un to­tal au­to­ri­sé de tren­te­six entre juillet 2016 et juin 2017. « Consé­quences: les “tirs de pré­lè­ve­ment ” ren­for­cés ou pas, c’est-àdire la chasse aux loups, sont sus­pen­dus( » , sou­lève le porte-pa­role de Green, Sé­bas­tien Va­lem­bois. « Le pla­fond à ne pas dé­pas­ser est de­ve­nu le quo­ta à at­teindre » , dé­plore-t-il. Et de pré­ci­ser que le droit d’abattre le loup, « es­pèce stric­te­ment pro­té­gée par l’Eu­rope » , n’est va­lable que si « tous les moyens de pro­tec­tion des trou­peaux ont été mis en place et que ça ne fonc­tionne pas. »

« Éra­di­ca­tion »

« Tout le monde sait que tout n’a pas été mis en place (...), as­sure-til. Cette se­maine, nous exi­ge­rons de l’État fran­çais, à tra­vers le ser­vice de la DDTM, de­nous four­nir tous les do­cu­ments re­la­tifs aux moyens de pro­tec­tion­mis en place par chaque éle­veur du dé­par­te­ment ain­si que la liste des éle­veurs in­dem­ni­sés. Nous de­man­de­rons aus­si que plus au- cune in­dem­ni­sa­tion pour cause de pré­da­tion de loup ne soit ver­sée aux éle­veurs qui pro­té­ge­raient mal ou pas leurs trou­peaux. Le loup est une es­pèce em­blé­ma­tique et pro­té­gé mais cer­tains veulent son éra­di­ca­tion. » En at­ten­dantd’être re­çus dé­but dé­cembre par la sous-pré­fète de Nice Montagne, Green or­ga­nise, di­manche à 13h30 sur la pla­ceMas­sé­na, àNice, une­ma­ni­fes­ta­tion contre l’abat­tage des loups.

Green est membre de CAP Loup (Col­lec­tif des as­so­cia­tions de pro­tec­tion du loup en France).

« Confor­mé­ment aux dis­po­si­tions des ar­rê­tés in­ter­mi­nis­té­riels du 30 juin2015 et du5 juillet 2016, qui­ré­ser­ventles4in­di­vi­dus­res­tant­sur­le­quo­ta­na­tio­nal de36aux­seul­stirs­de­dé­fense », aan­non­cé­la­pré­fec­ture.

(DR)

Avec ces deux nou­veaux loups abat­tus, la pré­fec­ture an­nonce l’ « ar­rêt des tirs de pré­lè­ve­ment ».

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.