Une jour­née en cam­pagne

Monaco-Matin - - France -

LE PAR­TI RA­DI­CAL RESTE FI­DÈLE A JUPPE

Le Par­ti ra­di­cal (UDI) sou­te­nait Alain Jup­pé au pre­mier tour de la primaire. Il le sou­tien­dra aus­si au se­cond. « Ras­sem­bler la France n’est pas seule­ment ras­sem­bler son camp. No­tre­prin­ci­pal ob­jec­tif est d’as­su­rer l’al­ter­nance tout en écar­tant le dan­ger ex­tré­miste. Pour se qua­li­fier pour le se­cond tour de la pré­si­den­tielle et bat­treMa­rine Le Pen, seul Alain Jup­pé ras­semble une large ma­jo­ri­tédes Fran­çais au­de­là de l’op­po­si­tion ac­tuelle », es­time Laurent Hé­nart, pré­sident du PR. « Il s’agit aus­si d’avoir de­main un Pré­sident qui ne pense qu’à l’ac­tion et non à sa ré­élec­tion, comme Alain Jup­pé­qui s’est en­ga­géàne faire qu’un seul man­dat », ajoute-t-il.

NORTH S’EST TROMPE

Com­med’autres, Bru­noNorth, pré­sident duCNIP, le Cen­tre­na­tio­nal des in­dé­pen­dants et pay­sans, s’est lour­de­ment trom­pé… « L’élec­tion de Do­naldT­rump, leB­rexit, sont les vic­toires des peuples en co­lère. Les com­men­ta­teurs fran­çais de­vraient en ti­rer quelques en­sei­gne­ments: oui, Ni­co­las Sar­ko­zy ga­gne­ra la pri­mai­rede la­droite et du centre et oui, le se­cond tour de l’élec­tion pré­si­den­tielle ver­raNi­co­las Sar­ko­zy af­fron­terMa­rine Le Pen. Res­ter dans le déni ne fe­ra qu’aug­men­ter les chances deMa­rine LePen d’êtreP­ré­si­den­tede laRé­pu­blique en mai pro­chain » , dé­cla­rait-il mar­di der­nier.

DES PREDICTIONS TRESALEATOIRES…

Se­lo­nune étude du ca­bi­net Vae So­lis Cor­po­rate, les hommes po­li­tiques com­mu­ni­quant le­mieux se­raient, d’après les jour­na­listes et dans l’ordre, Ber­nardCa­ze­neuve, Em­ma­nuel Ma­cron, Ni­co­las Sar­ko­zy, Jean-Luc Mé­len­chon et Alain Jup­pé. Les­mêmes jour­na­listes, in­ter­ro­gés la se­mai­ne­der­nière, voyaient à  % Alain Jup­pé sor­tir vainqueur de la pri­mai­rede la­droi­teet à  % Fran­çois Hol­lande être le can­di­dat de la gauche. Une double pré­dic­tion qui adu­plomb dans l’aile, dé­sor­mais.

RAL­LIE­MENTS

Dy­na­mi­quede la vic­toire sup­po­sée oblige, Fran­çois Fillo­naen­gran­gé da­van­ta­gede ral­lie­ments qu’Alain Jup­pé ces der­nières  heures. Ci­tons ceux des sar­ko­zystes Laurent Wau­quiez, Luc Cha­tel, Ra­chi­daDa­ti, Gé­rald Dar­ma­nin. Jup­pé, lui, aob­te­nu le sou­tien de Geof­froy Di­dier, après ceux de NKMet Hervé Ma­ri­ton.

COPE DE­VANCE SAR­KO D’UN CHEVEUAMEAUX...

Bon der­nier de la pri­mai­rede la droi­tea­vec , % des voix, JeanF­ran­çois Co­péa­même été­bat­tu àMeaux, la com­mune dont il est maire. Il y est ar­ri­vé troi­siè­me­der­rière Fillon et Jup­pé. Maigre mais sym­bo­lique conso­la­tion­pour lui, avec , % des suf­frages, il y a de­van­cé Sar­ko­zyd’un­poil (, %).

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.