Hol­lande et les jour­na­listes : la jus­ti­ceen­quête sur la fui­ted’un­do­cu­ment « confi­den­tiel dé­fense »

Monaco-Matin - - France -

La justice a lan­cé une en­quête après la pu­bli­ca­tion d’un do­cu­ment « confi­den­tiel dé­fense » sur un pro­jet de frappes fran­çaises enSy­rieen2013, ob­te­nu par des jour­na­listes du Monde (Fa­brice Lhom­meet Ge­rardDa­vet) dans le cadre de leurs nom­breux en­tre­tiensàl’Ély­sée avec Fran­çois Hol­lande. Le par­quet de Pa­ris, sai­si par le dé­pu­té Les Ré­pu­bli­cains des Alpes-Ma­ri­times Éric Ciot­ti par un cour­rier du 4 no­vembre, a ou­vert, hier, une en­quête pré­li­mi­nai­re­pour­com­pro­mis­sion­de­la­dé­fense na­tio­nale. Sor­ti mi-oc­tobre, le li­vreUn Pré­sident ne de­vrait pas dire ça, de Gé­rard Da­vet et Fa­brice Lhomme, a dé­jà sus­ci­té son lot de po­lé­miques. De­la ré­vé­la­tion par le chef­del’Éta­ten­per­sonne qu’il a au­to­ri­sé des as­sas­si­nats ci­blés vi­sant des au­teurs d’at­ten­tats(opé­ra­tions di­tesHo­mo), à ses cri­tiques contre la­ma­gis­tra­ture, qua­li­fiée d’ « ins­ti­tu­tion de lâ­che­té » , Fran­çois Hol­lande s’est vu re­pro­cherses confi­dences, re­trans­crites à tra­vers les 700 pages qui ba­layent­son quin­quen­nat. « Nous, on as­sume très bien car cet­teo­pé­ra­tion n’apas eu lieu et au­cun ac­teur n’y est dé­nom­mé » , a ré­agi Fa­brice L’homme lors d’une confé­ren­ceàCannes hier soir.

(Photo AFP)

Le par­quet de Pa­ris, sai­si par le dé­pu­té Les Ré­pu­bli­cains Éric Ciot­ti, a ou­vert une en­quête pré­li­mi­naire pour com­pro­mis­sion de la dé­fense na­tio­nale.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.