LIGUE  An­to­net­ti s’en va

Le club de Lille et son en­traî­neur Fré­dé­ric An­to­net­ti ont dé­ci­dé hier de se sé­pa­rer « de ma­nière amiable ». Le Corse était ar­ri­vé en no­vembre 2015

Monaco-Matin - - Sports -

Con­sé­cu­ti­ve­ment à une réunion or­ga­ni­sée entre Mi­chel Sey­doux et Fré­dé­ric An­to­net­ti ce jour, il a été dé­ci­dé de mettre fin de ma­nière amiable à la col­la­bo­ra­tion entre le LOSC et son en­traî­neur prin­ci­pal » ex­pli­quait hier soir le club dans un com­mu­ni­qué, pré­ci­sant que « Fré­dé­ric An­to­net­ti a fait le choix de re­non­cer aux trois der­nières an­nées de son con­trat » . Le tech­ni­cien corse paie les mau­vais ré­sul­tats du club, qui réa­lise un dé­but de sai­son ca­tas­tro­phi­queet­pointe à la 19e et avant-der­nière place de L1 après 13 jour­nées. « Le­ma­na­ge­ment de l’ef­fec­tif pro­fes­sion­nel est confié dès à pré­sent, et pour une pé­riode in­té­ri­maire, à Pa­trick Col­lot, l’un de ses en­traî­neurs ad­joints, as­sis­té des membres de l’ac­tuel staff tech­nique », in­dique éga­le­ment le Losc. Les Dogues, d’abord éli­mi­nés pi­teu­se­ment par les Azer­baïd­ja­nais de Qa­ba­la au 3e tour de l’Eu­ro­pa League, ont en­re­gis­tré neuf dé­faites en 13 matches de­puis le dé­but du cham­pion­nat et ne to­ta­lisent que 10 points. En sep­tem­bre­der­nier, An­to­net­ti avait pour­tant­pro­lon­gé son con­trat de trois ans, jus­qu’en juin 2020. Ar­ri­vé en no­vembre2015 en rem­pla­ce­ment d’Her­vé Re­nard, re­mer­ciéa­près 13 jour­nées éga­le­ment, An­to­net­ti avait connu des dé­buts dif­fi­ciles avant de ter­mi­ner la­sai­son en trombe.

Pe­rei­ra ouWil­mots pour le rem­pla­cer ?

Hier soir, plu­sieurs noms cir­cu­laient dé­jà au su­jet de­son rem­pla­çant. Par­mi eux, deux noms ar­ri­vaient en tête de liste : Vi­tor Pe­rei­ra et Marc Wil­mots. Le pre­mier, 48ans, fi­na­liste de la Ligue Eu­ro­pa (2011) et double cham­pion du Por­tu­gal avec Por­to(2012 et 2013), puis au­teur d’un dou­blé coupe-cham­pion­nat avec Le Pi­rée (2015), reste sur un échec du cô­té de Fe­ner­bahce. Le se­cond, 47 ans, aé­té li­mo­gé de son poste de sé­lec­tion­neur de la Bel­gique en juillet, après un Eu­ro­dé­ce­vant. Il en­tend au­jourd’hui re­prendre un club en main et un tra­vail au quo­ti­dien. Leur point com­mun? Leur connexion avec Jorge Mendes, l’un des agents les plus in­fluents au monde et dont ils sont des clients. Jorge Mendes, éga­le­ment proche de Luis Cam­pos, nom­mé ré­cem­ment conseiller de Gé­rard Lo­pez. Cam­pos­pour­rait ain­si condi­tion­ner l’ar­ri­vée de l’un des deux hommes sur le banc nor­diste.

(Pho­to AFP)

En sep­tembre der­nier, le tech­ni­cien de  ans avait pro­lon­gé son con­trat jus­qu’en . Il s’en va sans en faire une ques­tion d’ar­gent.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.