Des fa­milles tentent de fuir Alep as­sié­gée

Monaco-Matin - - Monde -

Le ré­gime pro­gres­sait, hier, dans la par­tie as­sié­gée d’Alep. Au même mo­ment, une cen­taine de fa­milles ont ten­té de fuir ce sec­teur en­core aux mains des re­belles dans la deuxième ville de Sy­rie. Alors que la­com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale ap­pa­raît in­ca­pa­ble­de­con­tre­car­rer la dé­ter­mi­na­tion de Da­mas et de ses al­liés russe et ira­nien d’en fi­nir avec Alep, prin­ci­pal front du conflit, la France a an­non­cé qu’elle al­lait réunir dé­but dé­cembre les pays sou­te­nant l’op­po­si­tion sy­rienne.

« Urgent de ré­agir »

Plus d’une semaine après le lan­ce­ment par le ré­gime de Ba­char alAs­sad d’une vaste of­fen­sive pour re­prendre Alep-Est, où sont as­sié­gés 250000 ci­vils, le chef­de­la di­plo­ma­tie fran­çaise-Jean-Marc Ay­rault a in­di­qué qu’il était « urgent de ré­agir » . Dans­cette zone, « une cen­taine de fa­milles se sont ras­sem­blées près d’un pas­sage entre le quar­tier [re­belle] de Bous­tane al-Ba­cha et ce­lui de Cheikh Ma­q­soud » , a in­di­qué Ra­mi Ab­del Rah­mane, di­rec­teur de l’Ob­ser­va­toi­re­sy­rien des droits de l’Homme(OSDH). « Mais des tirs ont re­ten­ti alors que les ci­vils ten­taient de pas­ser » , a-t-il in­di­qué, af­fir­mant se ba­ser sur des sources pré­sentes sur le ter­rain. Cheikh Ma­q­sou­dest uneen­clave du nord de la ville, te­nue par les forces kurdes qui ne sou­tiennent ni le ré­gime ni les re­belles. El­leest si­tuée entre Alep-Ouest te­nu par le ré­gi­meet le sec­teur Est contrô­lé­par les re­belles. Les au­to­ri­tés gou­ver­ne­men­tales d’Alep ont fait état du pas­sage de 10 per­sonnes vers les­quar­tiers Ouest, dans un com­mu­ni­qué pu- blié sur Fa­ce­book qui ne pré­cise pas comment ces ci­vils avaient réus­si à pas­ser de l’autre cô­té. Le ré­gi­meaac­cu­sé les re­bel­lesde re­te­nir les ci­vils pour « les uti­li­ser comme otages et bou­cliers hu­mains » . Dé­ter­mi­né à ob­te­nir coûte que coûte la red­di­tion du sec­teur re­bel­led’Alep qui lui échappe de­puis 2012, le ré­gime a lar­gué des tracts ap­pe­lant les in­sur­gés à quit­ter la ville mais aus­si à per­mettre aux « ci­vils qui le sou­haitent de par­tir » .

Pho­to AFP)

Un jeune ha­bi­tant d’un quar­tier as­sié­gé d’Alep- Est se trou­vait, sa­me­di, de­vant un im­meuble dé­truit et en feu.(

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.