L’in­fluen­ce­duB­rexit sur le­bud­get duRoyaume-Uni

Monaco-Matin - - Monde -

Le Brexit vaen­traî­ner un net ra­len­tis­se­ment l’an­née pro­chaine de la crois­sance éco­no­mique du Royaume-Uni et le contraindre à da­van­tage em­prun­ter. C’est ce qu’a an­non­cé, hier, le­mi­nistre bri­tan­nique des Fi­nances en pré­sen­tant son pre­mier bud­get de­puis le ré­fé­ren­dum­sur la sor­tie de l’UE. La dé­ci­sion de quit­ter l’Union eu­ro­péenne va « chan­ger le cours de l’his­toire bri­tan­nique » , a sou­li­gné Phi­lipHam­mond de­vant le Par­le­ment. Le chan­ce­lier de l’Échi­quier a ex­pli­qué vou­loir faire en Phi­lipHam­mond, mi­nistre bri­tan­nique des Fi­nances, a évo­qué « une baisse des in­ves­tis­se­ments et une de­mande plus faible ». sorte que l’éco­no­mie « ré­siste » face aux tur­bu­lences que le Royaume-Uni s’ap­prête à connaître lorsque les né­go­cia­tions pour sor­tir de l’UE com­men­ce­ront d’ici à la fin mars.

Un fort re­cul de la crois­sance

Mais ce pays doit d’ores et dé­jà s’at­tendre à un fort re­cul de sa crois­sance l’an pro­chain : l’Of­fice pu­blic de res­pon­sa­bi­li­té bud­gé­taire (OBR) a enef­fet abais­sé ses pré­vi­sions de crois­sance à 1,4 %, contre un taux de 2,2% pré­vu en mars der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.