Pri­maire : l’heure de vé­ri­té

Gilles Bou­leau (TF1) et Da­vid Pu­ja­das (France 2) ar­bitrent le dé­bat entre les deux can­di­dats de la droite

Monaco-Matin - - Détente - GILLESBOUSSAINGAULT

TF1, France 2 et France In­ter re­trans­met­tront, en di­rect­ce­soirà21­heures, le­dé­ba­ten­treF­ran­çoisFillo­net Alain Jup­pé, qui a lieu avant le se­cond­tour­de­la­pri­mai­re­de­la droite et du centre. Alexan­dra Ben­said, de France In­ter, se­ra aux cô­tés de Gilles Bou­leau ( TF1) et Da­vid Pu­ja­das (France2). Les­can­di­dat­sont­beau­coup cri­ti­qué­les­mé­dias lorsdes dé­bats­pré­cé­dents. Comment abor­dez­vous­ce­tentre­deux­tours? Da­vidPu­ja­das: Les­mé­diasne sont ja­mai­sexempts­de­cri­tiques qui­sont, au­fond, très­saines. La re­mi­seen­cau­se­des­jour­na­listes es­tu­ne­fi­celle ef­fi­ca­ce­chezles hom­mes­po­li­tiques, car c’est une­fa­çond’ap­pa­raî­tre­con­trele sys­tème, de­re­met­treen­cause l’or­dreé­ta­bli. C’est­de­bonne guer­re­mais il faut faire la­part des­choses.

GillesBou­leau: C’es­taus­siune pos­tu­re­va­lo­ri­san­te­pourles hom­mes­po­li­tiques. Aus­si, avec Alexan­dra etDa­vid, tra­vaillons­nous­le­plus­pos­si­ble­pou­ré­vi­ter plu­sieur­sé­cueils. Pa­rexemple, l’exac­te­du­réed’in­ter­ven­tion des­dé­bat­teurs, ce­qui­ne­va­pas de­soi. En­suite, la­na­tu­re­de­nos ques­tions. Si l’onen­po­sedes fa­ci­lesàl’un et­des­dif­fi­ci­lesà l’autre, ilyai­ni­qui­té. Il fau­taus­si user­des­mê­mes­fer­me­té, po­li­tes­seet­pug­na­ci­téa­vecles deux­can­di­dats. Pen­sez­vous­que­la­soi­rée­se­ra ten­due?

D.P. : AlainJup­pé, par­ce­qu’ilest chal­len­ger, adû­ré­vé­le­run nou­veau­vi­sa­ge­de­lui­mê­meet pas­seràl’of­fen­sive. Par exemple, en­abor­dant le­su­jet sur l’avor­te­ment. On­pour­rait d’ailleurs­di­re­que­le­dé­ba­ta­lieu en­ce­mo­ment­par­mé­dias in­ter­po­sés. Mai­sils­pensent dé­jà àla­suite. Ils­sa­vent­qu’ils tra­vaille­ron­ten­semble et ils veille­ron­tà­res­pec­ter, àmon avis, une­li­gne­rouge.

G.B. : Oni­ma­gi­ne­quel’un­se­ra plus­pug­na­ce­quel’autre. Mais, jus­te­ment, Alexan­dra, Da­vi­det moial­lon­ses­sayer­de­ne­ja­mais ou­blier­que­ce­dé­ba­test­pour les té­lé­spec­ta­teurs et les élec­teurs. Nous­som­mes­là­pour les éclai­rer, dé­co­der­ce­qui res­te­rait dans­le­non­di­te­to­bli­gerA­lain Jup­péetF­ran­çois Fillonàêtre

clairs. Oùau­ra lieu­le­dé­bat et com­bien­de­temps­va­t­il du­rer?

D.P. : Dan­suns­tu­dio­du XVe ar­ron­dis­se­ment­dePa­ris, plus­pe­tit­que­ce­lui­de­la Plaine Saint­De­nis, car il n’yau­raque deux­can­di­dats.

G.B. : Nou­sa­von­schoi­siune du­réed’une­heu­re­qua­rante. Cha­cu­nau­ra­dis­po­séde qua­rante­cin­q­mi­nu­tes­pour en­trer­dans­les­dé­tails. Aprèsles dé­batsà­sept­can­di­dats, des té­lé­spec­ta­teur­sin­ter­ro­gés ex­pli­quaient n’avoir­re­te­nu qu’unein­ter­jec­tio­nouune pos­ture. Là, ce­sontdes ar­gu­ments­cons­truits­qu’ils re­tien­dront. Pri­maire, le grand­dé­bat à21­heu­res­surTF1etF­rance2

G. Bou­leau(icia­vecD. Pu­ja­das): « L’un­se­ra­sans­dou­te­plus­pug­na­ce­quel’autre. Mais­nous es­saie­rons­de­ne­pa­sou­blier­que­ce­dé­ba­test­pour les­té­lé­spec­ta­teurs et les élec­teurs ».

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.