Le mys­tère de la page man­quante ré­so­lu

Monaco-Matin - - L’info Du Jour -

Ilaé­té pré­sen­té com­me­la pier­rean­gu­laire de l’au­then­ti­fi­ca­tion. Un­pe­tit car­net de bord­du Ca­féde la­ga­red’Ar­le­soùu­nem­ployé avait, à la date du  mai , no­téque le Dr Rey avait dé­po­sé, de la­part de VanGogh, un car­net de des­sins. Pure fan­tai­sie se­lon les ex­perts du VanGogh Mu­seum­qui re­met­taient en ques­tion la vé­ra­ci­té de ce car­net, pré­ten­dant avoir re­çu– de la fa­mille des pro­prié­taires– deux pages com­pre­nant une note si­mi­lai­reà­deux jours dif­fé­rents. Faux se­lon Franck Baille qui fait au­jourd’hui son mea culpa en confir­mant qu’une page man­quait bien­dans le fac-si­mi­lé, mais que les deux notes n’étaient pas les mêmes. « Cette no­teap­pa­raît le  juin  et la page qui avait dis­pa­ru, qu’ona­de­puis ré­cu­pé­ré­dans la fa­mille, com­porte la­même in­for­ma­tion mais pas avec le même verbe. Sur une­page il est écrit “vou­lais” et sur l’autre “vou­drais”. Et tout ce qu’il yaau­tour de ces an­no­ta­tions n’a rienà­voir. » Cette fa­meuse note fait ré­fé­ren­ceàune de­mande ex­press de VanGogh au couple Gi­noux– ses amis, lo­geurs et te­nan­ciers du Ca­féde laGare–, à sa­voir qu’ils lui en­voient ses meu­blesàAu­vers-sur-Oise. « Une em­ployée dit deux fois– avecdes temps dif­fé­rents – que les meubles du pein­treont été des­cen­dus dans le cou­loir » , pré­cise Franck Baille, qui ex­plique ce lé­ger faux-pas dans cette com­plexe dé­cou­verte. « Jen’avais ja­mais eu cette page. En fait, elle avait été en­voyée en pho­to­co­pie à laFon­da­tion VanGogh en  par un des proches de la pro­prié­taire, avec de mau­vaises pho­tos des des­sins. Quand les pro­prié­taires m’ont re­mis le car­net et les des­sins, cet­te­page était man­quante, mais elle était ar­chi­vée à la Fon­da­tion VanGogh de­puis ce cour­rier de . » Fran­ckBaille ré­cu­pé­re­ra le­dos­sier en  sans que la fa­mille ne lui re­mette cette pièce. Ce qui est chose fai­te­dé­sor­mais.

« Je n’avais ja­mais eu cette page » , se dé­fend Franck Baille.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.