La pe­tite Mar­wa, plon­gée dans un co­ma ar­ti­fi­ciel, s’est ré­veillée

Monaco-Matin - - Côte D’azur - BE­NOIT GUGLIELMI bgu­gliel­mi@ni­ce­ma­tin.fr

Il est bien trop tôt pour sa­voir si elle va mieux. Mais son père y voit for­cé­ment « des signes d’es­poir » . Et un « pro­grès énorme » . Mar­wa, 1 an, s’est ré­veillée mar­di soir. Son père a im­mé­dia­te­ment dif­fu­sé une trou­blante vi­déo sur les ré­seaux so­ciaux. La fillette semble ré­agir à la voix de son père, le suivre des yeux et même es­quis­ser un pe­tit sou­rire. «Elle ouvre et ferme un oeil. Son trai­te­ment se pour­suit, mais on constate chaque jour des pro­grès, et ça nous donne beau­coup d’es­poir. Quand je lui parle, elle en­tend ma voix, elle ré­agit, par­fois même elle sou­rit» , veut croire son père. Con­tac­té, l’hô­pi­tal n’a pas sou­hai­té com­mu­ni­quer sur l’état de san­té de la fillette. Plon­gée dans un co­ma ar­ti­fi­ciel de­puis qu’elle a été vic­time fin sep­tembre d’un en­té­ro­vi­rus, Mar­wa est-elle vrai­ment consciente ?

Ré­flexes ou état de conscience ?

C’était la semaine der­nière le point d’achop­pe­ment entre les pa­rents et l’équipe mé­di­cale. Et le point de dé­part d’une ba­taille ju­di­ciaire, dont la pre­mière manche avait été rem­por­tée par les proches. Pour les proches de la fillette, ses cli­gne­ments d’oeil et ses mou­ve­ments étaient des signes d’es­poir. Pour les mé­de­cins mar­seillais de la Ti­mone, il s’agis­sait de ré­flexes qui ne dé­montrent pas un état de conscience. Dans le meilleur des cas, es­ti­maient-ils, l’en­fant gar­de­rait de lourdes sé­quelles. Quand ils ont pro­po­sé, la semaine der­nière, de dé­bran­cher l’ap­pa­reil res­pi­ra­toire qui main­tient la fillette en vie, les pa­rents s’y sont fer­me­ment op­po­sés. Son père, Mo­ha­med Bou­che­na­fa, un chauf­feur VTC de 33 ans, a sai­si le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Mar­seille, qui a or­don­né la pour­suite des soins le temps de réa­li­ser une ex­per­tise mé­di­cale in­dé­pen­dante. La jus­tice a lais­sé deux mois aux ex­perts, mais le père de Mar­wa es­père les ré­sul­tats « dès la semaine pro­chaine ou la sui­vante » . Dans le même temps, il avait lan­cé sur in­ter­net une pé­ti­tion qui a dé­pas­sé les 100.000 si­gna­tures en quelques jours. « On s’at­ten­dait à re­ce­voir quelques di­zaines de sou­tiens, pas plus. Cette mo­bi­li­sa­tion, c’est in­croyable. Et ça nous donne beau­coup de cou­rage » .

(Pho­to Fa­ce­book)

La pe­tite Mar­wa est hos­pi­ta­li­sée à La Ti­mone, à Mar­seille de­puis le  sep­tembre.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.