OGCN : à la porte!

Bat­tu sans dé­mé­ri­ter par Schalke 04, le Gym est éli­mi­né de la Ligue Eu­ro­pa...

Monaco-Matin - - Sports - VINCENT MENICHINI, À GELSENKIRCHEN

Cette fois, c’est fi­ni. Pour de bon. Pour de vrai. Le Gym joue­ra, donc, un der­nier match de Ligue Eu­ro­pa cette sai­son contre Kras­no­dar (jeu­di 8 dé­cembre) pour du beurre, alors qu’on avait tant es­pé­ré as­sis­ter à une fi­nale de la poule face aux Russes dans une Al­lianz Ri­vie­ra in­can­des­cente. Pour ce­la, il au­rait fal­lu évi­ter la dé­faite hier soir contre Schalke 04, ce que les Ni­çois ne sont pas par­ve­nus à mettre en pra­tique. Dom­mage, car il ya­vait fran­che­ment la­place face à des Al­le­mands dé­jà qua­li­fiés et qui n’ont vrai­ment pas mis la même in­ten­si­té qu’à l’al­ler. Cette fois, le Gym a eu le bal­lon, de bonnes sé­quences, mais il a man­qué l’étin­celle et ce brin de réus­site qu’il trim­bale dans ses bottes de­puis le dé­but de sai­son en cham­pion­nat. La jeune es­couade rouge et noire a payé pour ap­prendre. « Quand on a goû­té à la crème, on a en­vie d’en man­ger en­core » ,a glis­sé Vincent Ko­ziel­lo qui fait par­tie de ceux qui ont dé­cou­vert les matchs en mi­lieu de semaine avec ap­pé­tit. Entre Nice et l’Eu­rope, l’his­toire a dé­bu­té dans les an­nées 50-60 pour se pro­lon­ger dans les an­nées 70. De­puis, il y a eu la Coupe des Coupes en 1997 et, donc, cet­te­cam­pagne de Ligue Eu­ro­pa qui ne res­te­ra pas dans les an­nales mais qui ser­vi­ra pour la suite. D’ailleurs, le gros mil­lier de fans ni­çois pré­sent dans la somp­tueuse Vel­tins-Are­na a de bonnes rai­sons d’es­pé­rer qu’il n’at­ten­dra pas dix- neuf ans pour de nou­veau brailler « Nis­sa la Bel­la » dans des contrées bien loin­taines.

L’Eu­rope n’est plus un mi­rage

Avec une équipe lar­ge­ment re­ma­niée au coup d’en­voi, Lu­cien Favre a en­voyé le mes­sage sui­vant : la Ligue 1 de­meu­re­dé­sor­mais sa prio­ri­té. Il a ten­té de nous faire croire le contraire après coup mais l’on n’est pas obli­gé d’y croire. Con­tra­rié par les bles­sures de Baysse et Ba­lo­tel­li (voir ci-contre), le tech­ni­cien suisse a pris le par­ti de gar­der au chaud ses hommes forts que sont Sarr, Cy­prien, Se­ri, Plea ou en­core Eys­se­ric en vue des trois pro­chains matchs. En une semaine, Nice doit jouer Bas­tia, Guin­gamp et Tou­louse. En­suite, ce se­ra le Pa­ris Saint-Ger­main et l’es­poir d’être en­core tout là­haut, à se­mer la zi­za­nie chez les puis­sants. Non, le Gym n’a pas ba­zar­dé l’Eu­rope hier soir au fin fond de la Ruhr. Il a réa­li­sé une pres­ta­tion plu­tôt co­hé­rente qui au­rait même pu être taxée de brillante. Pour ce­la, il au­rait fal­lu que la frappe de Do­nis ne fi­nisse pas sa tra­jec­toire sur la barre et que Car­di­nale ne laisse pas fi­ler le bal­lon entre ses gants dans la mi­nute qui sui­vait. Cer­tains par­le­ront de « dé­tails » , quand d’autres se de­man­de­ront si, tout sim­ple­ment, cet OGC Nice avait la ca­pa­ci­té et les res­sources pour jouer sur tous les ta­bleaux. Avec trois points en cinq jour­nées et une place de bon der­nier de sa poule, le bi­lan n’est, certes, pas très clin­quant pour le lea­der du cham­pion­nat de France. Or, tout n’est pas à je­ter. Loin de là. Et une idée nous passe par la tête, dé­jà : à très vite, Coupe d’Eu­rope? Une hy­po­thèse qui ne semble plus du tout far­fe­lue et com­plè­te­ment uto­piste en tant que sui­veur du Gym. C’est ça aus­si un club qui pour­suit sa mue...

GROUPE I

(Pho­to Pa­trice La­poi­rie)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.