« On s’y at­ten­dait un peu »

Lu­cien Favre est re­ve­nu sur les deux dé­faites concé­dées à do­mi­cile qui ont com­pli­qué la suite

Monaco-Matin - - Sports - V. M.

Coach, le Gym est éli­mi­né de la Coupe d’Eu­rope. Quelle ana­lyse faites- vous après cette dé­faite contre Schalke ? C’est comme ça… On s’y at­ten­dait un peu. On a été plom­bé par notre dé­part et nos deux dé­faites contre Schalke et Kras­no­dar. On re­vien­dra sur le bi­lan à faire de notre par­cours. Il y a des dé­tails qui ont fait la dif­fé­rence. On a man­qué de bou­teille et de pa­tience par mo­ments. Car, dans le conte­nu, ce n’est pas si mal ce que l’on a pro­po­sé. Ce soir (lire hier, ndlr), il y a en­core des choses po­si­tives à re­te­nir. C’est plu­tôt en­cou­ra­geant pour la suite.

Au coup d’en­voi, vous aviez dé­ci­dé d’ef­fec­tuer plu­sieurs chan­ge­ments et de re­lan­cer cer­tains joueurs… Cer­tains avaient be­soin de re­pos. On va jouer trois fois en l’es­pace d’une semaine. C’est lo­gique de faire une ro­ta­tion. Le po­si­tif, c’est que les joueurs qui jouaient moins ont ré­pon­du pré­sent. On a joué à trois der­rière, à quatre en fin de match. Mar­cel a fait une bonne en­trée. Il ne traîne pas, mais avance avec le bal­lon. Do­nis, il touche la latte (barre) en dé­but de match. Ce sont des jeunes qui n’ont que  et  ans. Vous avez fait le choix de pri­vi­lé­gier la Ligue  ? Pas du tout. C’est juste la pre­mière fois qu’on doit jouer trois fois en une semaine après un match de Coupe d’Eu­rope. Il reste en­core huit matchs jus­qu’à la trêve. C’était donc né­ces­saire de faire tour­ner. J’avais confiance en ceux qui ont dé­bu­té. Les jeunes pro­gressent gen­ti­ment, mais sû­re­ment.

Au vu de votre par­cours en Ligue , on peut es­pé­rer re­voir l’OGC Nice en Coupe d’Eu­rope la sai­son pro­chaine. Est- ce votre ob­jec­tif ? On ver­ra. Il ne faut pas brû­ler les étapes. Soyons réa­listes, gar­dons les pieds sur terre. On ver­ra où on se si­tue­ra à Noël. Cet été, il y a eu beau­coup de dé­parts, d’ar­ri­vées. C’est en­core un club en construc­tion. Vous êtes lea­der de L, mais dé­jà éli­mi­né de la Coupe d’Eu­rope. Ça fait un peu tache, non ? (Aga­cé) Tout le monde me pose cette ques­tion. Il fau­dra ré­flé­chir vous et moi à cette ques­tion pour ten­ter d’ex­pli­quer le pour­quoi du comment.

(Pho­to Pa­trice La­poi­rie)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.