Match de ga­la

Quatre jours après avoir as­su­ré la qua­li­fi­ca­tion pour les  es de fi­nale de la Ligue des cham­pions, Ra­da­mel Fal­cao et les Mo­né­gasques re­trouvent un nou­veau gros­mor­ceau sur leur route, avec l’OM de Ba­fé Go­mis.

Monaco-Matin - - La Une - FA­BIEN PI­GALLE

Mar­di soir, Mau­ri­cio Po­chet­ti­no, le coach de Tot­ten­ham éli­mi­né de la Ligue des Cham­pions, s’est pré­sen­té en confé­rence de presse d’après match, moins dé­pi­té que les jour­na­listes an­glais qui le sui­vaient. Pour ex­pli­quer la dé­faite 2-1 contre Mo­na­co, et la sor­tie de route en C1, l’an­cien joueur du PSG s’est ap­puyé sur « le ca­len­drier » et « la­dif­fi­cul­té de jouer la Pre­mier League et la Ligue des cham­pions » . Un choc pour tous les sui­veurs de l’ASM, qui avaient pris l’ha­bi­tude d’en­tendre ces ar­gu­ments du cô­té de La Tur­bie. Mais ça, c’était avant. Parce que cette sai­son, le ca­len­drier char­gédes Mu­ne­gus n’a au­cune in­ci­dence sur les ré­sul­tats. Mar­seille, qui se pré­sente cet après-mi­di au Louis-II, est pré­ve­nu : Mo­na­co ne s’est ja­mais in­cli­né en cham­pion­nat après un match eu­ro­péen (6 vic­toires, 1 nul). Tom­bés au champ d’hon­neur : Nantes, PSG, Rennes, Metz, Mont­pel­lier, Nan­cy. Seul Guin­gamp est ve­nu cher­cher un match nul. Et dans l’es­car­celle de la meilleu­reat­taque d’Eu­rope, pas moins de 28 buts surces 7matches ! En gros, pour ar­rê­ter Mo­na­co­cette sai­son, il faut plus qu’un ca­len­drier char­gé et une ren­contre en mi­lieu de se­maine. Du moins pour l’ins­tant. L’ASM af­fiche 22 matches au comp­teur contre14pour les Mar­seillais. Et tou­jours pas es­souf­flée. En­fin presque pas. La der­nière ren­contre a lais­sé des traces. « Fal­cao, Le­mar et Men­dy ont ter­mi­né le match très fa­ti­gués, aa­voué Jar­dim. Mais tout le monde veut jouer contre Mar­seille... alors nous ver­rons. Parce qu’on a quand même eu 4 jours de ré­cu­pé­ra­tion. »

Une dy­na­mique so­lide

Ser­rer les dents et souf­fler mar­di contre Di­jon, lors de la 15e jour­née, voi­là la tendance. Si Mo­na­co ar­rive à fran­chir tous les obs­tacles qui se pré­sentent, sans ra­len­tir, c’est par­ceque le club apar­fai­te­ment réus­si son in­ter­sai­son en se ren­for­çant in­tel­li­gem­ment. « Sans ou­blier le cô­té for­ma­tion, en per­met­tant aux jeunes joueurs d’avoir du temps de jeu » , ex­pli­quait Jar­dim. Ain­si, dans sa ro­ta­tion, l’ASM ne perd pas en qua­li­té. La dy­na­mique est so­lide avec seule­ment trois matches per­dus cette sai­son. Une har­mo­nie en­viée par Ru­di Gar­cia, nou­veau coach de l’OM. L’ex-boss de la Ro­ma prend pe­tit à pe­tit ses marques, et ne ca­che­pas so­nen­vie­de­re­cru­ter un joueur par ligne cet hi­ver. De son cô­té, Leo­nar­do Jar­dim es­père gar­der tout le monde lors du mer­ca­to de jan­vier, conscient d’avoir créé un groupe. D’au­tant qu’il aime à rap­pe­ler « que les équipes ne s’achètent pas au su­per­mar­ché » . Dans le pas­sé, le Por­tu­gais avait fait les fraisd’un mar­ché des trans­ferts trop agi­té. Du pas­sé, on vous dit.

(Pho­to J-F. Ot­to­nel­lo)

Fa­bin­ho, Si­di­bé, Ger­main ou Glik fran­chissent tous les obs­tacles cette sai­son.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.